La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Gros Plan

Les phases d’Anne Teresa de Keersmaeker

Les phases d’Anne Teresa de Keersmaeker - Critique sortie Danse Paris Théâtre de la Ville
Crédit : Herman Sorgeloos Légende : Elena’s Aria revient sur le devant de la scène.

Théâtre de la Ville
Chorégraphie Anne Teresa de Keersmaeker

Publié le 22 avril 2013 - N° 209

Un double programme pour entrer dans l’œuvre d’Anne Teresa de Keersmaeker : un parcours qui n’a rien de linéaire, si l’on fait parler les pièces de plus près…

Même sans création au programme, Anne Teresa de Keersmaeker crée l’événement. Cette fois, c’est la venue de Elena’s Aria, pièce de 1984, qui apporte un éclairage particulier sur son actualité. Celle qui demeure aujourd’hui la plus déterminée à creuser les liens entre la danse et la musique avait imaginé cet aria en contradiction totale avec ses recherches précédentes. Forte de son succès après Fase et Rosas danst Rosas, et de la rigueur de la composition chorégraphique qui imaginait une gestuelle fluide faite de petits gestes, elle proposait alors un objet non identifié où même la musique n’arrivait que par bribes, au lointain. Les danseuses évoluaient dans un entre-deux, un monde de flottement fait de chutes, de retours au texte et à l’image et de présences errantes, comme autant de partitions autonomes réunies sans direction d’orchestre.

Un pont entre passé et présent

Il est passionnant aujourd’hui de retrouver cette pièce, réécrite pour des interprètes ayant traversé différentes périodes de l’œuvre d’Anne Teresa de Keersmaeker. Un pont entre le passé et le présent, que les spectateurs vont également franchir : mais le temps a fait son œuvre, et Elena’s Aria trouvera sans doute, lors de cette nouvelle lecture, moins de chahut qu’au début de sa vie, déstabilisant le public de ses errements déstructurés. Toujours rassurant, Drumming live du deuxième programme entérine la collaboration avec la musique de Steve Reich débutée en 1982. Là, les traversées folles et fluides, les corps ivres et libérés et les solos avides expriment pleinement l’art de la chorégraphe. Un lien ténu au rythme que la liberté de la danse vient transgresser, dans un cadre strictement bordé par des entrées, des sorties et des points de ralliement qui tombent à propos.

 

Nathalie Yokel

A propos de l'événement

Les phases d’Anne Teresa de Keersmaeker
du Mardi 14 mai 2013 au Samedi 25 mai 2013
Théâtre de la Ville
2 place du Châtelet, 75004 Paris
Elena’s Aria, du 14 au 18 mai 2013 à 20h30, le 19 à 15h. Drumming live, du 21 au 25 mai 2013 à 20h30, le 26 à 15h. Tel : 01 42 74 24 77.
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse