La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Agenda

Les Nuits de Fourvière

Les Nuits de Fourvière - Critique sortie Danse
Légende photo : (crédit Sebastian Bolesch) : Didon et Enée, un opéra chorégraphié par Sasha Waltz, aux Nuits de Fourvière

Publié le 10 juin 2009

Un des festivals de l’été devenu, en quinze ans, un rendez-vous exceptionnel.

A sites exceptionnels, spectacles exceptionnels : les deux théâtres gallo-romains qui accueillent les Nuits de Fourvière font de la colline le rendez-vous des superproductions de l’été. Des grandes formes, qui jouent la carte de l’éclectisme, où l’on rencontre le théâtre, l’opéra, la musique, la danse… Inoubliable, le West Side Story dans sa version d’origine chorégraphiée par Jerome Robbins fera résonner ses Tony et ses Maria à des années lumières de Broadway. L’opéra, également très présent dans la programmation, est l’occasion de se confronter au travail d’une chorégraphe incontournable, Sasha Waltz, qui offre un Didon et Enée, sublime de beauté, de baroque et d’humour. Sublime également, Sylvie Guillem, étoile parmi les étoiles et fidèle aux Nuits de Fourvière, donne la première en France d’Eonnagata, qu’elle danse avec Robert Lepage et Russell Maliphant, entre Japon et Occident.
N. Yokel


Les Nuits de Fourvière, du 5 juin au 1er août. www.nuitsdefourviere.fr. Tel : 04 72 32 00 00. Voir aussi la rubrique théâtre.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse