La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

« Les Garçons et Guillaume, à table ! »

« Les Garçons et Guillaume, à table ! » - Critique sortie Théâtre
Crédit visuel : Marthe Lemelle Légende visuel : « Guillaume Gallienne tente de dissiper quelques “malentendus” sur sa vie. »

Publié le 10 mars 2008

Le 513ème sociétaire de la Comédie-Française crée son premier « stand-up » au Théâtre de l’Ouest Parisien. Sous la direction de Claude Mathieu, Guillaume Gallienne revient sur certains épisodes de sa propre existence.

Sa biographie le présente comme un artiste « volubile et érudit, passionné de théâtre No et de ballet classique », un « touche-à-tout éclairé animé par un goût de la liberté qui frise l’insolence ». Ce sens de l’éclectisme, Olivier Meyer (le directeur du Théâtre de l’Ouest Parisien) a permis à Guillaume Gallienne de l’exprimer à travers un spectacle intime, un monologue au sein duquel le sociétaire de la Comédie-Française, devenant le narrateur de sa propre histoire, dévoile « tout ce que [sa] mémoire avait, au fil des ans, gardé et raconté, amplifié ou déformé ». Ainsi, « Les Garçons et Guillaume, à table ! » revient sur l’histoire d’un malentendu. « Je me souviens, évoque le comédien, tout jeune enfant, j’étais avec mes frères, lorsque ma mère nous appelle pour dîner en disant : “Les garçons et Guillaume, à table !”. (…) Trop bien élevé pour contrarier ma mère et trop heureux d’être distingué, je me suis glissé dans la peau de ce Guillaume qui n’était donc pas un garçon. »
 
Guillaume Gallienne en narrateur de sa propre histoire
 
Loin de vouloir régler des comptes avec qui que ce soit, Guillaume Gallienne porte son spectacle vers une forme de quête drôle et baroque. « Mon personnage, explique-t-il, est souvent désarmant de naïveté, trop conciliant, trop réservé, il cherche seulement à savoir qui il est… »Soucieux de ne tomber dans aucun stéréotype, le comédien a travaillé sous l’œil bienveillant de sa marraine de théâtre, Claude Mathieu, 474ème sociétaire de la Comédie-Française avec qui il a joué pour la première fois alors qu’il n’était encore qu’élève au Conservatoire. « Claude ne juge pas, confie-t-il, elle réfléchit, elle éclaire. Claude touche du bout de sa voix sublime la pensée, là où l’imaginaire va, ou pourrait aller. Et son imaginaire va loin, loin, très loin. Nous avions tous les deux envie de respecter l’idée d’un théâtre sans décor, sans effet. Un acteur et sa valise, sans bouée de sauvetage, sans filet, sans protection…, oui, enfin ce n’est pas tout à fait exact, j’ai son regard, et ça… »
 
Manuel Piolat Soleymat


« Les Garçons et Guillaume, à table ! », de Guillaume Gallienne ; mise en scène de Claude Mathieu. Du 18 au 30 mars 2008. Du mardi au samedi à 20h30, le dimanche à 16h00. Relâche exceptionnelle le dimanche 23 mars. Théâtre de l’Ouest Parisien – Boulogne-Billancourt, 1, place Bernard-Palissy, 92100 Boulogne-Billancourt. Réservations au 01 46 03 60 44 ou sur www.top-bb.fr

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre