La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Gros Plan

Les beautés du petit matin

Les beautés du petit matin - Critique sortie Classique / Opéra Paris Théâtre des Champs-Élysées
Le Quatuor Ebène joue Mozart, Bartok et Mendelssohn, le dimanche 14 décembre à 11 h. ©Julien Mignot-Virgin Classics

MUSIQUE DE CHAMBRE / THEATRE DES CHAMPS-ELYSEES

Publié le 24 novembre 2014 - N° 227

La saison des 40 ans des Concerts du Dimanche Matin se poursuit avec François-René Duchâble et le Quatuor Ebène.

C’est par la confiance accordée à une femme de spectacles venue du monde de la chanson (Barbara, Anne Sylvestre), Jeanine Roze, par un homme de théâtre alors patron du Théâtre installé à la Gare d’Orsay (puis du Rond-Point), Jean-Louis Barrault, que sont nés les Concerts du Dimanche matin. C’était il y a 40 ans… Plus de 1000 concerts dominicaux plus tard, passés depuis de salles en salles (du TCE au Châtelet, avant de revenir « Avenue Montaigne »), les rendez-vous matinaux inventés par Jeanine Roze sont toujours là. Et bien là. Pour cette saison-anniversaire, la programmation fait le choix discret de réaffirmer en toute simplicité ce qui fait sa marque de fabrique depuis le début : l’accès à un large public, la gratuité pour les enfants, le tarif unique et le placement libre, la fidélité à des artistes emblématiques – fidélité réciproque – (Portal, Duchâble, Natalie Dessay, Pahud, Malgoire, etc…), la présence de comédiens de choix (Jean Rochefort, Denis Podalydès), l’attention portée aux mélomanes en culottes courtes (les ateliers musicaux), des coups de cœur tenaces (le Quatuor Ebène, Fazil Say), les musiciens de traverse (Richard Galliano) et les meilleurs interprètes baroques (que les CDM ont été les premiers à accueillir à Paris)…

Source de bonheur musical

Une multiplicité d’ingrédients qui, additionnés, font tout simplement de ce « lieu » de concerts si chaleureux et indépendant (la saison vit sans la moindre subvention) une des plus sûres sources de bonheur musical à Paris. Pour finir l’année 2014, Jeanine Roze a invité le pianiste François-René Duchâble, dont les apparitions sur scène en récital sont devenues rares (il jouera Chopin et Liszt, puis Dvorak associé au Quatuor Elias), le 7 décembre, puis le Quatuor Ebène, nouvelle référence chambriste en France, dans Mozart, Bartok et Mendelssohn, le 14 décembre. Les Concerts du dimanche matin : une fête musicale permanente.

 

J. Lukas

A propos de l'événement

Les beautés du petit matin
du Dimanche 7 décembre 2014 au Dimanche 14 décembre 2014
Théâtre des Champs-Élysées
15 Avenue Montaigne, 75008 Paris, France

Les 7 (Duchâble) et 14 décembre (Ebène) à 11h. Tél. 01 49 52 50 00. Places : 30 €.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra