La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

L’Encyclopédie de la parole de Joris Lacoste

L’Encyclopédie de la parole de Joris Lacoste - Critique sortie Théâtre Strasbourg Théâtre National de Strasbourg
Suite n°4, un theatrum mundi polyphonique par l’Encyclopédie de la parole. Crédit : GHOST Editions

Festival d’Automne à Paris / mes Joris Lacoste

Publié le 13 juillet 2020 - N° 286

L’Encyclopédie de la parole présente une rétrospective de ses spectacles dans le cadre du Festival d’Automne à Paris et crée son dernier opus, interprété en compagnie des musiciens d’Ictus, au TNS.

 

Mots de sinople, d’azur et de sable patiemment collectés : depuis 2007, l’Encyclopédie de la parole enregistre et inventorie les paroles, et produit, à partir de ces matériaux, des pièces sonores, des performances et spectacles, des conférences, des jeux et des expositions. Le fonds de cette vaste entreprise comprend presque un millier de documents dans lesquels puisent les encyclopédistes pour concevoir leurs projets. En 2013, l’Encyclopédie de la parole a entrepris un cycle de quatre suites chorales dont le dernier opus fait, sept ans après, disparaître les acteurs. Les seuls personnages présents sont les documents sonores. « Les paroles prononcées dans plus d’une vingtaine de langues entrent en gravitation pour révéler leur musicalité. » Se mêlent « les voix lointaines, absentes, reconnues ou anonymes », mots nobles et paroles ordinaires, en un « theatrum mundi polyphonique » qui raconte, comme le dit Joris Lacoste, « la manière fragmentaire et médiatisée dont nous expérimentons le monde ».

Words, words, words

Pour découvrir le chemin exploratoire et créatif de la compagnie, le Festival d’Automne à Paris lui offre les conditions d’une vaste rétrospective : selon un angle d’approche particulier, chaque spectacle de la série donne à écouter une partie de la collection de l’Encyclopédie de la parole tout en l’enrichissant de nouveaux documents sonores collectés spécialement pour l’occasion. Suite nº1 (redux) est au TGP pour présenter « une sorte de grammaire empirique de notre oralité commune ». De Gennevilliers à Malakoff, en passant par Bobigny et Nanterre, Jukebox poursuit l’exploration en solo d’une pluralité de voix collectées localement. Parlement, solo écrit pour Emmanuelle Lafon, première création et manifeste de l’Encyclopédie de la parole, est au Théâtre de la Bastille. Avec blablabla, Joris Lacoste et Emmanuelle Lafon orchestrent pour la première fois leur recensement philologique à hauteur d’enfants, à Points Communs (Cergy-Pontoise), au Théâtre 14, au Théâtre du Fil de l’eau et au Lavoir numérique, pendant qu’au Centre Georges-Pompidou et au Théâtre de Chelles, Frédéric Danos joue L’Encyclopédiste. Enfin, toujours au Centre Georges-Pompidou, Suite n°2 crée des espaces multidimensionnels pour « des voix qui promettent, menacent, déclarent la guerre ou l’amour, remercient, exhortent, sont en crise, prient, tuent et décident ».

Catherine Robert

A propos de l'événement

du Vendredi 25 septembre 2020 au Dimanche 27 septembre 2020
Théâtre National de Strasbourg
1, avenue de la Marseillaise, 67000 Strasbourg

Le 25 septembre à 19h ; le 26 à 20h et le 27 à 15h. Tél. : 03 88 24 88 24. Festival d’Automne à Paris : renseignements sur www.festival-automne.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre