La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Propos recueillis

Le Dernier Contingent

Le Dernier Contingent - Critique sortie Théâtre Sète Scène nationale de Sète et du Bassin de Thau
Le Metteur en scène Jacques Allaire

Scène nationale de Sète et du Bassin de Thau / d’après Alain Julien Rudefoucauld / mes Jacques Allaire

Publié le 26 octobre 2015 - N° 237

Après sa création à Castelnaudary, l’adaptation théâtrale du roman d’Alain Julien Rudefoucauld signée par Jacques Allaire sera présentée à la Scène nationale de Sète et du Bassin de Thau. Une réflexion sur l’adolescence.

« Je dis souvent que je ne fais pas de mises en scène. Je veux dire par là que je ne cherche pas à monter des pièces, ou des textes, pour faire des spectacles. Je ne travaille, en fait, qu’à des préoccupations. Pour moi, le théâtre ne naît donc que lorsque ces préoccupations – qui sont de l’ordre de la pensée philosophique, morale, plastique… – croisent le désir de quelqu’un qui me passe commande d’un spectacle, me sollicite pour créer à partir de ces choses qui m’habitent. Ainsi, la création du Dernier Contingent s’est dessinée dans le cadre d’une résidence au Théâtre de Castelnaudary, en partenariat avec la Scène nationale de Sète qui assure la production déléguée du projet. Ces deux théâtres, comme moi, souhaitaient explorer la question de l’adolescence.

 Un théâtre de préoccupations

C’est un thème qui m’intéresse profondément. Car je ne comprends pas pourquoi les jeunes gens d’aujourd’hui se laissent écraser et enfermer par des séries de nécessités liées au monde structuré, sécurisé des adultes. Aucune de leurs aspirations personnelles ne parvient à prendre le dessus. La pression et les angoisses de l’âge adulte se déposent en effet de façon tellement forte sur les adolescents, que ces derniers ne conçoivent plus leur existence comme une aventure : ils se mettent directement à vivre comme des retraités. Voilà de quoi parle Le Dernier Contingent, spectacle dans lequel j’essaie de faire apparaître les motifs plastiques qui se dégagent du roman d’Alain Julien Rudefoucauld. Cela, sans considérer ce texte de façon narrative ou psychologique, mais en élaborant une sorte de rêve. Un rêve fait de sensations qui vise à engendrer une œuvre totale. »

Propos recueillis par Manuel Piolat Soleymat

 

A propos de l'événement

Le Dernier Contingent
du Jeudi 3 décembre 2015 au Vendredi 4 décembre 2015
Scène nationale de Sète et du Bassin de Thau
Avenue Victor Hugo, 34200 Sète, France

à 20h30. Tél. : 04 67 74 66 97. Puis tournée. Ouvrage paru aux Editions Tristram.


 


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre