La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

Le Campement

Le Campement - Critique sortie Théâtre
Légende : Les drôles de machines de la compagnie 2 rien merci, animeront le Campement du Carré-Sénart. Crédit photo : Jean-Pierre Estournet

Publié le 10 mai 2012 - N° 198

La Scène Nationale de Sénart mise sur la convivialité. A l’aube du mois de juin, lors d’un événement baptisé Le Campement, « trois jours insolites et champêtres » combineront arts de la rue, cirque et animations décalées au sein d’un grand campement forain où l’on apprendra à flâner et à construire du vivre ensemble.

Avec son fameux manège carré qui a fait bien de la route depuis sa création  en 2008, la Scène Nationale de Sénart s’est taillé une belle réputation dans l’art de conjuguer ambition artistique et culture populaire. Dans cette lignée, Le Campement invitera à se réunir en famille et entre amis, en plein air, pour profiter d’animations loufoques et autres attractions festives, telles des concours de karaoké à l’orgue de barbarie, des courses de bateaux pop pop, d’escargots et de lapins mécaniques, pendant trois jours rythmés par des pique-niques, des barbecues et des concours de tartes et de pétanque pour tous.

Mur de la mort, Gramoulinophone et Dresseuse de légumes…

Côté spectacle, puisqu’il s’agit de faire la fête et la foire, pour cinq euros chacun, petits et grands pourront également voir des motos braver les lois de la dynamique du haut d’un gigantesque cylindre posé verticalement et  baptisé mur de la mort (Mécanique Quantique du Collectif le Mur de la Mort). Ils pourront aussi assister à la trilogie de la compagnie 2 rien merci : Moulin Cabot, Gramoulinophone et Moulinoscope autour de drôles de machines dont les dispositifs s’emboîtent en se réduisant, comme des poupées russes. A découvrir également, Andrée Kupp, montreuse et dresseuse de légumes, et Ludmila et Alfonso, deux personnages farfelus qui révèleront « le monde poétique de la gravité » dans la baraque de l’émoi, un petit cirque-théâtre ambulant proposé par la compagnie Escarlata Circus. Le tout, au son du mélange de tango, jazz manouche et swing musette du Arnaud Van Lacker Quartet, sera entrelardé de quizz cinéma et connaîtra comme point d’orgue une surprise nocturne le samedi soir.

Eric Demey


Le Campement, du 1er au 3 juin par la Scène Nationale de Sénart, au Carré Sénart, en plein air, derrière l’hôtel de la Communauté, à Lieusaint. Tel : 01 60 34 53 60.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre