La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Agenda

L’après-midi

L’après-midi - Critique sortie Danse
Crédit photo : Rosa-Frank Légende photo : Raimund Hoghe compose « son » faune avec Emmanuel Eggermont

Publié le 10 décembre 2008

Raimund Hoghe donne sa vision du faune avec Emmanuel Eggermont

29 mai 1912, Théâtre du Châtelet, Paris. L’Après-midi d’un faune bousculait soudain la torpeur des conventions chorégraphiques. Nijinski, héraut des Ballets russes de Diaghilev, rompait avec la bienséance des codes académiques et brisait l’icône du virtuose soliste. Près d’un siècle plus tard, Raimund Hoghe se glisse, après beaucoup d’autres, dans l’ombre de cette partition mythique. Le chorégraphe allemand, dramaturge du Tanztheater de Pina Bausch dans les années 80 avant de créer ses propres pièces, continue de creuser son chemin de l’histoire de la danse, suivant la piste ouverte avec Sacre – The Rite of Spring (2004), Swan Lake, 4 Acts (2005) et Boléro Variations (2007). « J’ai regardé beaucoup de versions différentes – pour essayer d’en saisir l’essence – mais tout en ayant en tête qu’il ne fallait surtout pas essayer de les copier, explique-t-il. Ce qui m’intéresse, c’est le fait que beaucoup de gens les connaissent – ou croient les connaître. ». Travaillant sur la structure de la pièce, il croise Debussy et Mahler, rituel minimaliste et résonances intimes pour composer « son » Après-midi avec le danseur Emmanuel Eggermont.
 
Gw. David


L’après-midi, chorégraphie de Raimund Hoghe, dans le cadre du Festival d’Automne, du 15 au 20 décembre 2008, à 20h30, relâche mercredi, au Théâtre de la Cité internationale, 17 boulevard Jourdan, 75014 Paris. Rens. 01 43 13 50 50 et www.theatredelacite.com.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse