La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

La vie trépidante de Laura Wilson de Jean-Marie Piemme mes Jean Boillot

La vie trépidante de Laura Wilson de Jean-Marie Piemme mes Jean Boillot - Critique sortie Théâtre Aubervilliers Théâtre de la Commune
© Arthur Pequin Un théâtre choral, mis en scène par Jean Boillot.

REPRISE / LA COMMUNE / DE JEAN-MARIE PIEMME / MES JEAN BOILLOT

Publié le 19 décembre 2018 - N° 272

Jean Boillot reprend sa mise en scène du texte de Jean-Marie Piemme. Un théâtre choral haletant et touchant, avec Isabelle Ronayette dans le rôle de Laura.

Des hauts et des bas : c’est un lot commun. Et parfois la chute, la dégringolade. C’est ce qui arrive à Laura Wilson – et à beaucoup de gens très bien. Laura perd son emploi, divorce, perd son appartement, perd la garde de son petit garçon. Et cependant elle combat avec une vitalité inouïe et puise où elle peut la force de poursuivre. C’est ce combat qui compte ici, plus que son issue. Un combat trépidant, intense, volontaire, ancré dans l’instant et l’expérience, où il s’agit de survivre au cœur d’un monde indifférent, cynique et pingre. Comme la décrit l’auteur Jean-Marie Piemme, Laura est « une nageuse », une héroïne banale issue des classes dites populaires qui s’agite vigoureusement pour ne pas couler. C’est le quatrième texte du dramaturge belge que Jean Boillot met en scène, après La VéritéL’Heure du Singe et Le Sang des amis. L’écriture vive fuse en une succession de scènes discontinues, concises, ciselées, et l’assemblage de ces éclats percutants dessine autant le portrait de Laura que celui d’une société individualiste. La mise en scène de Jean Boillot est une parfaite et subtile mise en jeu de cette écriture si énergique et si rythmée. Il entrelace et équilibre avec fluidité actions scéniques, textes, sons et musiques en un théâtre choral précis, direct et efficace. Sans prétention et sans esbroufe.

Une construction fictive qui empoigne le réel

Isabelle Ronayette, qui interpréta pour lui Mère Courage, une autre combattante, est remarquable. Elle conjugue à merveille une part concrète de lutte acharnée contre l’adversité et une part d’imaginaire intacte, profondément touchante et sensible, qui la fortifie. Lorsqu’elle rencontre ce « cher vieux Breughel » au musée et contemple La chute des anges rebelles, le peintre lui donne meilleur moral. Car comme tout grand artiste, il imbrique comique et tragique, il élève l’âme. Puis, Paysage d’hiver avec patineurs et trappe aux oiseaux déclenche par sa douce harmonie la tentation de l’évasion. Philippe Lardaud et Régis Laroche esquissent ou incarnent la vingtaine d’autres personnages avec talent, et le compositeur-interprète Hervé Rigaud signe la partition musicale et demeure au plateau. Pas de pathos, de misérabilisme ou de grandiloquence à l’œuvre. Le jeu incarné alterne avec le récit, divers niveaux d’énonciation se mêlent, les acteurs sont aussi des narrateurs, des scénaristes, qui racontent et témoignent. Le théâtre assume ici sa dimension de construction fictive, artisanale, qui tient à distance le réel et pourtant parvient à exprimer des éclats de vérité. Par exemple cette capacité de croire en la justice malgré tout s’élève contre la solitude, contre la tentation du repli et des extrémismes, et plaide pour une action publique centrée sur le réel, qu’on regarde en face sans idéologie. En totale harmonie, humblement, l’auteur et le metteur en scène explorent aussi à travers ce théâtre choral la question de l’adresse au public. Une question politiquement centrale.

Agnès Santi

A propos de l'événement

La vie trépidante de Laura Wilson de Jean-Marie Piemme mes Jean Boillot
du Jeudi 10 janvier 2019 au Vendredi 18 janvier 2019
Théâtre de la Commune
2 rue Edouard Poisson, 93300 Aubervilliers

du mardi au jeudi à 19h30, vendredi à 20h30, samedi à 18H, dimanche à 16h. Tél : 01 48 33 16 16. Spectacle vu à Avignon en juillet 2017 au 11 Gilgamesh Belleville. Durée : 1h20.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre