La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Actualité

La Culture n’aime pas les frontières !

La Culture n’aime pas les frontières ! - Critique sortie Théâtre

EDITO

Publié le 7 décembre 2015 - N° 238

Alors que la France est endeuillée par les tragiques attentats de novembre, plusieurs régions françaises semblent sur le point de tomber sous la coupe du Front National.

Les ambitions du Front National en matière de politique culturelle, – la défense du patrimoine, la dénonciation de l’élitisme et des réseaux parisiens, la primauté d’une politique de la demande plutôt que l’offre… -, s’élèvent contre la « globalisation mondialiste » et pour « le rayonnement de la France ». Elles font écho à des obsessions qui n’ont rien de concrètement programmatiques et relèvent toujours de l’exclusion comme solution. Or l’Histoire l’a chaque fois prouvé, une politique générée par la mise en avant de fantasmes et d’accusations déresponsabilise et mène au néant. Et qu’en est-il du bilan de la gestion de villes comme Toulon, Marignane ou Vitrolles par des maires frontistes ? Il est calamiteux.

Comment créer en pensant selon des normes nationales ? Et comment créer selon des normes conformes aux attentes du public ? La création artistique, toujours audacieuse, toujours au-delà de stériles prescriptions, ne peut qu’être laminée par de telles contraintes. Tel Samuel Beckett, combien d’artistes aujourd’hui devenus des trésors auraient été écartés ?

D’après le site officiel du parti, l’exception culturelle française n’est « rien d’autre que la priorité nationale appliquée à la culture ». Contraire aux valeurs de liberté, égalité et fraternité qui fondent notre identité, une telle conception restrictive est vide de sens et gage d’inefficacité. Le rayonnement culturel de la France s’est depuis des siècles nourri et construit au gré de toutes sortes d’échanges qui ne connaissent pas de frontières. Peter Brook et ses merveilleux spectacles sont-ils à bannir à cause des origines étrangères du metteur en scène et de certains comédiens ?

La culture, comme l’éducation, sont de vivants apprentissages, sont sources de connaissance, de plaisir, de découverte. Il faut les fortifier car cela nous fortifie, à tous les âges de la vie.

La création artistique ne pourrait tout simplement pas exister dans le cadre étriqué défini par le Front National. Réagissons !

Agnès Santi

A propos de l'événement

La Culture n'aime pas frontières !
du Lundi 7 décembre 2015 au Lundi 7 décembre 2015


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre