La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Gros Plan

La création contemporaine à l’échelle mondiale

La création contemporaine à l’échelle mondiale - Critique sortie Classique / Opéra
Légende : L’ensemble Timf met à l’honneur la musique de Corée du Sud le 13 février à la Salle Cortot. DR

Publié le 10 février 2009

Spécialisé dans la musique de notre temps, le Concours international de piano d’Orléans programme une saison de concerts mettant l’accent sur les œuvres d’Asie et d’Amérique.

Les mutations des continents asiatiques et américains sont souvent analysées sous le prisme de l’économie. Or, ces régions connaissent également des bouleversements d’ordre culturel, notamment musicaux. C’est ce que nous révèle la programmation « Asie-Amériques » organisée sous l’égide du Concours international de piano d’Orléans, spécialisé dans la musique contemporaine. L’ensemble du Tongyeong International Music Festival (Timf) propose un tour d’horizon de la création musicale de Corée du Sud, avec comme figure emblématique le plus célèbre des compositeurs de ce pays, Isang Yun, disparu en 1995 et dont l’œuvre scelle l’union entre un sens de la structure occidental et une inspiration orientale. A ses côtés figurent des pièces de Uzong Choe, Seung Pil Ahn ou encore du japonais Toshio Hosokawa. L’ensemble interprète également Feuilles à travers les cloches du français Tristan Murail, l’une des personnalités les plus marquantes du courant spectral. Après ce concert à la Salle Cortot, l’ensemble Timf se produit à Orléans sous la direction du jeune chef suisse Nicolas Chalvin dans un programme allant de Janacek à Martin Matalon. Les mélomanes parisiens pourront quant à eux apprécier un concert articulé autour de la musique d’Amérique du Nord (Samuel Barber, Elliott Carter, George Crumb…) et du Sud (Heitor Villa-Lobos, Carlos Sandoval Mendoza…). Les œuvres seront jouées par trois pianistes, tous lauréats du Concours d’Orléans : Florence Cioccolani, Toros Can et Wilhem Latchoumia. Trois touchers bien distincts mais habités par le même souci de défendre la création. C’est l’immense mérite du Concours d’Orléans que de nous révéler ces interprètes au style personnel et engagé, loin des techniciens sans saveur si souvent distingués dans les compétitions musicales.
 
A. Pecqueur


Ensemble Timf : Vendredi 13 février à 20h30 à la Salle Cortot. Tél. 02 38 62 89 22. Places : 7 à 10 €. Mercredi 18 février à 20h30 au Théâtre d’Orléans. Tél. 02 38 62 75 30.
Florence Cioccolani, Toros Can, Wilhem Latchoumia : Lundi 16 mars à 20h30 au

Théâtre des Bouffes du Nord. Tél. 01 46 07 34 50 et mardi 17 mars, 20h30 au Théâtre d’Orléans. Tél. 02 38 62 75 30.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra