La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Jazz / Musiques - Gros Plan

Jazz sous les pommiers à Coutances : 40ème édition !

Jazz sous les pommiers à Coutances : 40ème édition ! - Critique sortie Jazz / Musiques Coutances
Sona Jobarteh, nouveau visage de la kora, sera à Coutances le 28 août. DR

MANCHE /FESTIVAL

Publié le 24 août 2021 - N° 291

Déplacé pour cause de pandémie depuis le printemps, où il se tient traditionnellement, jusqu’au dernier week-end du mois d’août, Jazz sous les pommiers passe de la floraison à la cueillette et propose une affiche chargée de beaux fruits.

A Coutances, entre mer et bocage, on entretient un festival populaire, ouvert et sympathique, qui a su rester à taille humaine. Reportée à l’été et condensée sur cinq jours, cette édition fourmille de propositions, éclectique comme à son habitude, et profuse dans son planning : certains jours, ce sont pas loin de douze concerts qui seront offerts au spectateur ! De quoi donner le tournis. Il faut dire que, cette année, le festival accueille une scène « Jazz Export Days » qui présente, sur deux après-midi, un florilège de talents du jazz hexagonal dans le but de les faire découvrir à des programmateurs de festivals étrangers venus pour l’occasion. Avec ses artistes résidents, le tromboniste Fidel Fourneyron — qui y présentera un spectacle sur la migration — et le violoniste Théo Ceccaldi — qui donnera un « concert surprise » à la plage ! —, Jazz sous les pommiers confirme son ambition d’être un foyer pour la créativité du jazz français dont ces deux musiciens constituent deux jeunes pousses exubérantes. Il organise d’ailleurs cette année un « concert des résidents » qui réunira dix musiciens à qui le festival a octroyé par le passé la possibilité de développer des projets sur place.

Une belle place aux artistes femmes

Octroyant, sans ostentation mais avec conviction, une belle place aux artistes femmes, des plus exposées comme Sophie Alour ou Naïssam Jalal à des artistes plus rares comme la compositrice Carine Bonnefoy à la tête d’un orchestre de dix-sept musiciens, Jazz sous les pommiers multiplie les propositions originales, comme une création de Yael Naim avec quatuor à vents orchestrée par le saxophoniste Christophe Panzani ou la rencontre entre le pianiste Gauthier Toux et le trompettiste Niels Petter Molvaer. Attaché au métissage, à l’échange et à ses valeurs, le festival tourne largement le regard vers l’Afrique, avec le maître de la rumba congolaise Sam Mangwana, l’hommage de Cheick Tidiane Seck à Randy Weston, la jeune Sona Jobarteh, d’origine gambienne, révélation de la kora, ou encore une création de Théo Ceccaldi avec deux chanteuses éthio-rock. On retrouve à l’affiche quelques valeurs sûres, du contrebassiste Henri Texier avec son Chance Sextet, au trio de Kenny Barron, l’un des maîtres les plus respectés du piano jazz, en passant par Manu Katché qui déclinera son « One Shot Note » avec Keziah Jones, Sandra Nkake et Erik Truffaz, ou encore le trio Rymden dans lequel on retrouve le pianiste Bugge Wesseltoft associé aux anciens complices du regretté Esbjörn Svensson. Et si l’on ajoute une pincée de blues, une brassée de funk et quelques fanfares, voilà bien de quoi avoir envie de croquer dans la pomme normande !

Vincent Bessières

 

A propos de l'événement

Jazz sous les pommiers à Coutances : 40ème édition !
du Mercredi 25 août 2021 au Dimanche 29 août 2021

50200 Coutances

Tel. 02 33 76 78 68. 50200 Coutances


https://www.jazzsouslespommiers.com/


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques