La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Jazz / Musiques - Festival

Jazz In Marciac

Jazz In Marciac - Critique sortie Jazz / Musiques

Deux événements de la trentième édition de « Jazz in Marciac » : Pat Metheny dialogue avec Brad Mehldau, tandis que Stochelo Rosenberg ressuscite son Rosenberg Trio à l’occasion de la sortie du mémorable album « Roots » chez Iris Music.

Publié le 10 juin 2007

Créé en 1978, ce festival a réussi le pari de faire d’un tout petit village du Gers la capitale mondiale du jazz le temps des quinze premiers jours d’août. Cette trentième édition ne fera pas exception à cette règle d’or.

C’est une bastide du XIIIe siècle, entre Auch et Tarbes, à peine plus de 1000 habitants en 2007. Vingt fois plus en été, réunis autour de la place principale et le chapiteau géant qui se dresse pour accueillir le gotha de la blue note. Lionel Hampton, Dizzy Gillespie, Stan Getz, Oscar Peterson, Ornette Coleman, Ray Barretto, Gerry Mulligan, Herbie Hancock, Keith Jarrett, Ray Charles… Tous y sont passés. Certains y ont pris leurs habitudes, tenant résidences et animant ateliers. Le cas le plus emblématique reste le trompettiste Wynton Marsalis, qui en est devenu le parrain, qui y revient chaque année, séduit par la qualité de la programmation et conquis par l’hospitalité de la région. Jazz In Marciac, c’est aussi et surtout une aventure humaine, des bénévoles et puis un homme, Jean-Louis Guilhaumon, président-directeur artistique du festival, monsieur le proviseur du collège, monsieur le maire désormais…

Du jazz dans tous les sens

C’est encore lui qui présidera cette édition, dix-sept jours de jazz pour témoigner de la pluralité esthétique à l’œuvre en 2007. Du trio EST mené par le pianiste suédois Esbjorn Svenson au géant des claviers Randy Weston, six décennies de carrière menée entre l’Afrique et Brooklyn… Ces deux figurent d’ores et déjà au panthéon du jazz, comme bon nombre de ceux qui vont défiler sur scène du 30 juillet au 15 août. Jugez plutôt. John Zorn, Wayne Shorter, Taj Mahal, Chick Corea, Brad Mehldau, Pat Metheny, Hank Jones, Michel Portal, Stochelo Rosenberg, Dave Liebman, Ahmad Jamal… Sans oublier quelques détours vers les musiques cousines : tendance crossover avec Gilberto Gil, Madeleine Peyroux ou Joe Cocker ; ambiance plus connaisseur avec le violoniste Florin Nicolescu ou les mythiques Skatalites. Mais s’il en est un qui porte en lui toute l’histoire du jazz, qui en a traversé tous les champs d’improvisation, c’est bel et bien Sonny Rollins, le «Saxophone Colossus» de retour dans le Gers après dix-huit ans d’absence.

A propos de l'événement

Gers


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques