La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Entretien Serge Barbuscia

Itinéraire d’un artiste exilé

Itinéraire d’un artiste exilé - Critique sortie Avignon / 2014 Avignon Théâtre du Balcon
Photo : Serge Barbuscia, Aïni Iften et Yvonne Hahn dans Chants d’exil.

Théâtre du Balcon / d’après Bertolt Brecht / adaptation Aurélie Barbuscia / mes et adaptation Serge Barbuscia

Publié le 23 juin 2014 - N° 222

Conjuguant les textes et chansons de Brecht et la plainte expressive du bandonéon, Serge Barbuscia invente au Théâtre du Balcon un cabaret “parlé-chanté“ interrogeant les douleurs de l’exil et la condition d’artiste. 

Par quel prisme abordez-vous la question de l’exil dans ce spectacle ?

Serge Barbuscia : Le spectacle met en lumière l’exil de Bertolt Brecht, qui a quitté l’Allemagne au lendemain de l’incendie du Reichstag en février 1933. Comme tant d’autres artistes « dégénérés », il a été contraint à la fuite. Il a connu quinze ans de doutes et difficultés, jusqu’à devoir partir à nouveau des Etats-Unis en raison du maccarthysme. Au-delà de la question de l’exil, la pièce interroge la paranoïa du pouvoir qui conduit au musèlement des artistes. Dans le contexte européen actuel caractérisé par le sentiment d’une perte de valeurs et de montée des extrêmes, le spectacle résonne étrangement et incite à agir afin que de telles situations ne se reproduisent pas.

« La pièce interroge la paranoïa du pouvoir qui conduit au musèlement des artistes. »

Quelle forme avez-vous imaginé pour ce spectacle ?

S. B. : J’ai souvent recours au métissage dans mon travail, et pour construire ce spectacle je me suis intéressé à un instrument de musique, né lui aussi en Allemagne. Selon la légende, le bandonéon a émigré en Argentine dans les bagages d’un marin à la fin du XIXème siècle, avant d’y être exporté et de devenir l’emblème du tango. Cette rencontre entre un artiste et un instrument tous deux exilés me plait ! La musique de Kurt Weill, repensée pour le bandonéon et interprétée par Yvonne Hahn, qui a grandi en Allemagne de l’Est, dialogue avec les chansons et poèmes de Brecht, que j’interprète avec Aïni Iften, complice de longue date.

Est-ce un cabaret ?  

S. B. : C’est un cabaret « parlé-chanté », où se déploient des chants qui tiennent le corps, exprimant une vérité profonde, dense et intime. Extraits de multiples œuvres, ces chants, poèmes et témoignages éclairent diverses facettes de l’écrivain, dont certaines totalement méconnues. Historienne et chanteuse lyrique, ma fille Aurélie Barbuscia s’est longuement documentée et le spectacle fait vivre un échange fécond et édifiant entre Histoire et littérature, où le vécu transparaît par le texte et la musique, reflétant l’exigence et la douleur de l’artiste.

 

Propos recueillis par Agnès Santi

A propos de l'événement

Itinéraire d’un artiste exilé
du Samedi 5 juillet 2014 au Dimanche 27 juillet 2014
Théâtre du Balcon
38 Rue Guillaume Puy, 84000 Avignon, France

Avignon Off. Théâtre du Balcon, 38 rue Guillaume Puy. Du 5 au 27 juillet à 17h20. Tél. : 04 90 85 00 80.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes