La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Visages de la danse 2020

Vague intérieur vague de Julie Nioche

Vague intérieur vague de Julie Nioche - Critique sortie  Strasbourg
Vague intérieur vague de Julie Nioche Crédit : S Gressin / A.I.M.E

L’Embarcadère / Chor. Julie Nioche
Critique

Publié le 26 février 2020

Dans sa nouvelle création, à voir aux Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis, Julie Nioche sonde nos imaginaires.

Il y a des feux d’artifice puis ces cinq interprètes simplement vêtus de longs tee-shirts noirs qui se déplacent en essaim, s’imitent avec jubilation, battent des bras comme s’ils avaient des ailes. Il y a, arrimée aux cintres, une énorme installation tubulaire, lustre monumental, divinité troublante, pieuvre ou araignée. Régulièrement de la fumée s’extrait de ses cinq bras mouvants : brouillard enveloppant ou nuage toxique. Notre petite humanité se fait tribu, secte implorant son maître céleste ou voyageurs embrumés dans des vapeurs d’opium. Il y a cette drôle de créature en mini-jupe écossaise, visage cagoulé de blanc, un énorme ballon orange en guise de bouche, cette veuve joyeuse soulignée de guipure, cette femme au corps enduit de peinture noire qui après une course folle atteint l’orgasme. Il y a cet homme-loup qui cherche l’envol mais chute. Il y a un petit chaperon rose fluo, des jeux d’enfants et des pétards clac doigt. Il y a dans Vague intérieur vague toute une fantasmagorie qu’accompagnent sur scène la voix de Sir Alice et la guitare d’Alexandre Meyer.

Identités multiples

Danseuse, chorégraphe et ostéopathe, Julie Nioche poursuit avec cette création son travail sur le corps sensible. S’appuyant sur le Mouvement Respiratoire Primaire, elle cherche à faire jaillir « les imaginaires qui construisent nos identités multiples », qu’ils soient individuels ou archétypaux. Dans la lignée de ses précédentes pièces, elle réalise ici un fin et beau travail sur le mouvement. Las, si certaines scènes, d’une grande beauté, accrochent le regard autant que l’intérêt, on finit par s’égarer un peu dans ces méandres, entre rêves et cauchemars, de la psyché humaine.

 

Delphine Baffour

A propos de l'événement

Vague intérieur vague de Julie Nioche
du Jeudi 19 mars 2020 au Vendredi 20 mars 2020

TJP, CDN de Strasbourg

L’embarcadère, 5 rue Édouard Poisson, 93300 Aubervilliers.


Tél : 03 88 35 70 10. Le 6 juin à 17h30 et le 7 juin à 15h30.


Tél. 01 55 82 08 01. Durée : 1h. Dans le cadre des Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis.


Spectacle vu au Lieu Unique, Nantes, dans le cadre du festival Trajectoires.


 


Également les 19 et 20 mars au TJP, CDN de Strasbourg dans le cadre des Giboulées, le 28 novembre au Vivat, Armentières, le 5 décembre au Théâtre de Brétigny.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant