La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Visages de la danse 2019

Some hope for the Bastards de Frédérick Gravel

Some hope for the Bastards de Frédérick Gravel - Critique sortie Danse Paris Chaillot - Théâtre national de la danse
Crédit : Stéphane Najman Pas de « Fête de trop » avec Frédérick Gravel

Chaillot-Théâtre National de la Danse / Chorégraphie Frédérick Gravel

Publié le 24 février 2019

Voici un Frédérick Gravel toujours plus rock et impertinent, qui nous livre une réflexion joyeusement désabusée sur l’état de notre société.

Adepte du mélange des genres, de la transdisciplinarité et de l’élan collectif dans la création, le Canadien Frédérick Gravel fait de ses pièces des instantanés saisissants de vérité, pour peu que l’on aime son ton corrosif et son énergie débordante. Some hope for the bastards ne déroge pas à la règle, sous couvert d’une fête mettant en scène neuf interprètes, comme autant de morceaux d’humanité soumis à une pulsation commune. C’est en recherchant dans le baroque de Bach que le chorégraphe a trouvé cette pulsation, ce rythme et cette façon d’envisager la répétition, qu’il tord et restructure dans une forme de concert chorégraphique. Mais la fête a la saveur des lendemains qui déchantent, quand le rythme flirte avec la lenteur et que les corps osent célébrer l’impuissance. Avec Frédérick Gravel, déchanter rime avec déjanté, et rock avec baroque.

 

N. Yokel

A propos de l'événement

Some hope for the Bastards de Frédérick Gravel
du Jeudi 11 avril 2019 au Samedi 13 avril 2019
Chaillot - Théâtre national de la danse
place du Trocadéro, 75016 Paris

Les 11 et 13 avril 2019 à 19h45, le 12 à 20h30. Tél. : 01 53 65 30 00.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse