La danse dans tous ses états

Saison France Israël : La danse à l’honneur

Yasmeen Godder Crédit : Thomas Kunz

A PARTIR DE JUIN 2018

La Saison France-Israël débutera en juin prochain avec une programmation danse très fournie.

La Saison France – Israël se déroule simultanément dans les deux pays, de juin à novembre 2018. Elle donne lieu à une programmation pluridisciplinaire, artistique, scientifique et économique. Cette année croisée sera particulièrement tournée vers la jeunesse et l’innovation. Elle suivra deux axes : le métissage des disciplines ; penser et construire le monde de demain. Selon Cécile Caillou-Robert, Commissaire Générale pour la France de cette Saison, « la danse est un axe fort de la programmation avec une centaine de dates en France et en Israël. D’une part parce que la danse israélienne est très créative, mais surtout parce qu’il existe déjà beaucoup de relations nouées entre les deux pays, avec une coopération assez forte. » La programmation regroupera trente compagnies, soit environ quinze de chaque pays. En Israël, les compagnies françaises seront présentes sur deux temps forts : en juin au Festival de Jérusalem, et en octobre au Centre Suzanne Dellal à Tel-Aviv, temple de la danse en Israël. En France, on sait déjà que la Batsheva Dance Company sera très présente, avec une grosse tournée, notamment à Chaillot – Théâtre national de la danse. « Mais nous avons aussi souhaité mettre l’éclairage sur la jeune création. C’est pourquoi nous avons impulsé en amont des rencontres professionnelles à Tel-Aviv. » remarque la Commissaire. Si la programmation danse est aussi étoffée, c’est que les chorégraphes israéliens sont connus de longue date dans l’Hexagone, et que leur talent n’est plus à démontrer. « Nous avons juste un peu poussé pour que des jeunes un peu moins connus soient inclus. » explique Camille Buttin, en charge des arts de la scène au Pôle des saisons de l’Institut Français. Dans ce dispositif, il est également prévu des rencontres entre écoles de danse, par exemple dans le projet Passerelles mené par le CCN de Rillieux-la-Pape dirigé par Yuval Pick, qui mêle des jeunes de Rillieux et de jeunes Israéliens.

Indépendance et singularité

Les premiers spectacles de cette année croisée auront lieu principalement à Toulouse au Théâtre Garonne et au festival Montpellier Danse qui programmeront tous deux la soirée Titre à définir du Ballet du Capitole de Toulouse, avec trois créations signées Yasmeen Godder, Roy Assaf et Hillel Kogan qui ont eu Carte blanche. On pourra également découvrir à Montpellier Danse une création de Marlène Monteiro-Freitas pour la Batsheva Dance Company. « L’origine de cette programmation, explique Kader Belarbi, directeur du Ballet du Capitole, vient du souhait partagé par Christophe Ghristi, directeur artistique du Théâtre du Capitole, de compléter la fin de la saison du Ballet du Capitole par une soirée effervescente d’au moins trois créations. Elle affirme le désir du Ballet du Capitole d’une rencontre avec trois chorégraphes actuels en appréciant l’enjeu de l’inconnu ». Yasmeen Godder développe « un langage à la fois singulier et universel où le corps devient matière à toutes les transformations, sous le regard d’un public dont la fonction et les émotions sont constamment questionnées. » Roy Assaf, après avoir été un magnifique danseur, est un chorégraphe aujourd’hui reconnu internationalement. Hillel Kogan, assistant depuis douze ans d’Ohad Naharin à la Batsheva Dance Company, a quant à lui connu une ascension fulgurante en France avec sa pièce We Love Arabs. « Hillel Kogan offre une certaine vision du monde avec une totale indépendance et un réel engagement. L’approche du corps, souvent féminine, de Yasmeen Godder, met la danseuse dans le jeu sensible et furieux d’états de corps proches de la performance. Roy Assaf est loué pour sa chorégraphie sincère et réfléchie qui révèle une physicalité et une fragilité humaine. Un vent de danse soufflera de Tel-Aviv à Toulouse ! », conclut Kader Belarbi.

 

Agnès Izrine

A propos de l'événement

Titre à Définir, par le Ballet du Capitole de Toulouse.
du Vendredi 22 juin 2018 au Jeudi 28 juin 2018
Théâtre Garonne
1 Avenue du Château d'Eau, 31300 Toulouse

Ven. 22, sam. 23 juin 2018 à 20h30, mar.26,  mer. 27 et jeu. 28 juin 2018 à 20h. Tél. : 05 62 48 54 77.


Festival Montpellier Danse, Théâtre de Grammont, Domaine de Grammont, Avenue Albert Einstein, 34965 Montpellier. Les 2 et 3 juillet à 20h. Tél. : 0 800 600 740


Création de Marlène Monteiro Freitas pour la Batsheva Dance Company.


Festival Montpellier Danse, Théâtre de l’Agora, rue de l’Universite, 34000 Montpellier. Les 28, 29 et 30 juin à 22h. Tél. : 0 800 600 740.


Mots-clefs :

A lire aussi sur La Terrasse

Recevez le meilleur
du spectacle vivant

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter pour recevoir chaque semaine dans votre boîte email le meilleur du spectacle vivant : critique, agenda, dossier, entretien, Théâtre, Danse, Musiques... séléctionné par la rédaction