La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

SHALL WE DANCE?

Résonance(s)

Résonance(s) - Critique sortie Danse
Crédit : Danielle Voirin Légende : A mon seul désir, ou La Dame à la Licorne en résonnance avec la danse.

Région / Pau

Publié le 27 février 2016

Quand danse et arts plastiques entrent en résonance, que se disent-ils ? Les choix d’Espaces Pluriels penchent ici pour des œuvres qui empruntent leur matière à la citation et à la référence.

C’est un dialogue avec l’histoire de l’art qui s’opère dans chacune des pièces présentées dans ce temps fort. D’abord dans des projets où l’œuvre du peintre est littéralement conviée sur le plateau, et prend une place d’autant plus prépondérante qu’elle appartient déjà à un imaginaire collectif. C’est ainsi qu’A mon seul désir, de Gaëlle Bourges, consiste en une reconstitution de la tapisserie de La Dame à la Licorne, vue par le prisme des symboles, des postures, des éléments visibles et invisibles qui constituent de véritables appuis à l’interprétation. Herman Diephuis, quant à lui, détourne l’imagerie des peintures de la Renaissance, lorsqu’elles mettaient en scène la Vierge et son Fils : un effet catalogue vite détourné par l’humour des situations qui émergent de la décontextualisation par les corps vivants. Le Festival Résonance(s) permet également de découvrir la toute nouvelle pièce de Marlene Monteiro Freitas, Jaguar, emplie elle aussi d’images. La jeune chorégraphe mêle les influences, du mouvement du Cavalier Bleu aux figures carnavalesques, et nous promet encore un bel effet de surprise.

 

N. Yokel

A propos de l'événement

Résonance(s)
du Jeudi 3 mars 2016 au Jeudi 24 mars 2016

17 Avenue de Saragosse, 64000 Pau, France

Espaces Pluriels. 


Tél. : 05 59 84 11 93.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse