La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Visages de la danse 2020

Montpellier Danse célèbre ses 40 ans

Montpellier Danse célèbre ses 40 ans - Critique sortie  Montpellier
Crédit : Stefan Dotter pour Dior Sharon Eyal Chapter 3 : The Brutal Journey of the Heart

Gros Plan
Festival / Montpellier Danse

Publié le 26 février 2020

Pour le 40e anniversaire de Montpellier Danse, son directeur, Jean-Paul Montanari, a élaboré un festival somptueux qui rassemble les chorégraphes les plus intéressants et les plus prometteurs du moment sous le thème “Voir et Revoir“.

Ce sont douze créations et douze re-créations ou reprises qui composent ce programme exceptionnel. Jean-Paul Montanari, comme pour tout anniversaire qui compte, a invité ses « amis » chorégraphes. Emanuel Gat a les honneurs de l’ouverture avec la création de LOVETRAIN2020 le 20 juin au Corum. Au chapitre créations, il faudra compter avec 2-0-1-9, d’Ohad Naharin, une pièce étonnante, voulue dans une grande proximité avec le spectateur, et dans laquelle la personnalité de chaque danseur est soulignée, plus encore que dans ses précédentes pièces. Anne Teresa De Keersmaeker dansera en solo pour terminer son triptyque Bach, avec les Variations Goldberg jouées par Pavel Kolesnikov. Sharon Eyal livrera elle aussi son chapitre 3 de LOVE : The Brutal Journey of the Heart. Un titre, au fond très grahamien, pour une pièce sur une ambiance jazzy tropicale et des costumes magnifiques de faux tatouages signés Christian Dior. Dans une tonalité plus sombre, Arkadi Zaïdes n’a pas hésité à aller en Italie, filmer les cimetières où reposent des migrants anonymes pour Necropolis, une pièce sans concession. Trois femmes africaines viendront donner leur point de vue sur le monde d’aujourd’hui : Bouchra Ouizguen, avec Elephant, ou le temps suspendu, Nadia Beugré avec L’homme rare, et Robyn Orlin, avec Rickshaw. Les chorégraphes de talent implantés dans la région seront aussi mis en avant avec les créations de Fabrice Ramalingom, David Wampach et Michèle Murray.

Reposer le regard

Pour les re-créations, loin de « remonter» un répertoire ancien, il s’agit de recréer une œuvre en adoptant une attitude radicalement différente, peut-être pour la mettre à l’épreuve du temps qui passe… Il ne faudra pas rater Moments of young people avec une toute nouvelle génération de danseurs qui revisite Young People, Old Voices, chef-d’œuvre créé par Raimund Hoghe en 2004 pour Montpellier Danse, ni, bien sûr, celle de So Schnell, dont la dernière version signée Dominique Bagouet date de novembre 1992. C’est Catherine Legrand, danseuse emblématique du chorégraphe, qui a choisi de refondre la pièce originale, avec des danseurs qui n’ont jamais connu Bagouet, en ôtant décors et costumes pour mieux en rendre lisible l’écriture. On notera par ailleurs la présence des trois directeurs du CCN de Montpellier Languedoc-Roussillon dans cette édition spéciale, soit, outre Bagouet, Mathilde Monnier avec Performance pour 27 chaussures, et Christian Rizzo qui reprendra pour l’occasion d’après une histoire vraie. Le public aura droit à sa madeleine Jiri Kylian avec le Ballet de l’Opéra de Lyon et l’on murmure que le maître du néoclassique, désormais membre de l’Académie Française, pourrait bien être là pour honorer ces quarante années de festival. Et pour fêter l’événement en grand, Mourad Merzouki sera programmé quatre soirs de suite au Corum avec sa Folia !

Agnès Izrine

A propos de l'événement

40e édition Festival Montpellier Danse
du Samedi 20 juin 2020 au Mercredi 8 juillet 2020

18 rue Sainte-Ursule, 34000 Montpellier

Tél. : 0 800 600 740.


 


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant