La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

La saison classique en France

Les Centres nationaux de création musicale

Les Centres nationaux de création musicale - Critique sortie
Le compositeur François Paris est depuis 2000 le directeur du Cirm, centre national de création musical de Nice, organisateur du festival Manca (du 13 au 29 novembre 2009). Photo : Jean-Michel Sordello

Publié le 2 octobre 2009

Lieux méconnus mais essentiels dans la création musicale, les centres de création rassemblent autour des compositeurs un environnement leur permettant de penser la musique de demain.

« Le compositeur aujourd’hui, dans l’exercice de son métier, n’est plus seulement homme solitaire face au papier, au piano. Ce métier, depuis plusieurs décennies, a pris une extension considérable. Il s’insère à présent dans des pratiques qui dépassent largement les cadres artistiques habituels ». Ces quelques mots, par lesquels s’ouvre le site « musicocentres.fr », point de rencontre des sept centres nationaux de création musicale (Cirm, Gmem, Grame, La Muse en circuit, Césaré, Gmea, Imeb), illustrent bien le projet de ces lieux de création devenus essentiels dans le processus de création musicale contemporain. Le compositeur n’étant plus ce génie isolé – mais l’a-t-il jamais été ? –, s’ouvrent à lui les possibilités de la technique et la nécessité d’un regard englobant plus largement la pratique artistique.
À l’origine des centres de création musicale, on retrouve, presque toujours la volonté d’un compositeur de dépasser la pratique habituelle de l’écriture. Il en est ainsi du précurseur, le Groupe de recherches musicales (Grm), rattaché à l’Institut national de l’audiovisuel (Ina) et logé dans la Maison de Radio France, qui doit son existence et ses motivations – presque inchangées plus de soixante ans plus tard – à l’inventeur de la musique concrète, Pierre Schaeffer. C’est ainsi, de même, que Pierre Boulez a conçu l’Ircam (1970) ou Luc Ferrari, La Muse en circuit (1982). Que proposent les centres de créations musicales ? Peu ou prou la même chose, malgré leurs spécificités : « un ensemble d’activités recouvrant la totalité de la création musicale, de la réalisation à la diffusion des oeuvres en concert, dans le champ de la musique contemporaine » affirme le Grame, installé à Lyon depuis 1982.

La musique face au miroir d’autres disciplines

De fait, ils sont d’abord des lieux de résidence où les compositeurs et les interprètes peuvent expérimenter, réfléchir leur art face au miroir d’autres disciplines, artistiques ou scientifiques. L’environnement technologique est un aspect important – comme pour le Ccmix (Centre de création musical Iannis Xenakis) fondé en 1985 pour promouvoir l’Upic, la « machine à composer » du compositeur d’origine grecque – et chacun des centres travaille au développement de ses propres outils d’informatique musicale (le Gmem de Marseille, fondé en 1969, a ainsi mis au point une harpe et une percussion virtuelles). Cependant, la technique n’est ici qu’un élément au service de la musique, et des arts en général. La plupart des centres disposent de leur vitrine, un rendez-vous régulier où se dévoilent au public les œuvres élaborées au sein des studios. L’initiative pédagogique va même plus loin. En s’adressant directement au public scolaire, La Muse en circuit, basée à Alfortville, entend non seulement « partager [sa] passion des musiques de création », mais aussi « favoriser l’accès aux technologies audionumériques et développer la conscience de notre environnement sonore ».

Jean-Guillaume Lebrun


Prochains festivals : les « Manca » du Cirm à Nice (prochaine édition du 13 au 29 novembre 2009), la biennale « Musiques en scène » du Grame à Lyon (du 1er au 21 mars 2010), les « Journées électriques » du Gmea à Albi (du 25 au 27 mars), le festival « Les Musiques » du Gmem à Marseille (du 22 avril au 1er mai 2010), « Synthèse » de l’Imeb à Bourges (mai 2010), « Extension » organisé à Paris et en banlieue sud par La Muse en circuit (mai-juin 2010) ou encore « Agora » de l’Ircam à Paris (juin 2010).

A propos de l'événement


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant