La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

La saison classique en France

Orchestre philharmonique de Strasbourg

Orchestre philharmonique de Strasbourg - Critique sortie
Marc Albrecht. © Marco Borggreve

Publié le 2 octobre 2009

Romantismes tardifs

Marc Albrecht, après trois saisons à la tête de l’Orchestre philharmonique de Strasbourg, a montré son affinité particulière avec le romantisme tardif. L’œuvre d’Erich Wolfgang Korngold, qui s’inscrit dans le prolongement de Mahler et de Strauss, ne pouvait donc que l’attirer. Il choisit pour cette saison de faire découvrir l’unique Symphonie en fa mineur (1950), une partition anachronique en des temps marqués un renouvellement complet du langage musical en Europe mais qui montre l’art orchestral de ce compositeur exilé à Hollywood. En regard, le Premier Concerto de Rachmaninov (avec le pianiste Nikolai Tokarev) est un autre témoignage de romantisme tardif, opus 1 et dernière œuvre composée avant l’exil aux Etats-Unis.
Mercredi 10 mars à 20h30 au Palais de la musique et des congrès de Strasbourg (puis en tournée en Slovénie et Croatie). Tél. 03 69 06 37 06. Site : www.philharmonique-strasbourg.com

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant