La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

La musique Baroque en France

Le Concert de L’Hostel Dieu et l’Ensemble Boréades

Anne Blanchard /
Beaune, une directrice engagée

Ancienne professeur d’histoire, Anne Blanchard dirige, depuis sa création en 1983, le Festival d’opéra baroque de Beaune.

Publié le 10 juillet 2008

Le Concert de L’Hostel Dieu et l’Ensemble Boréades

 À Lyon, deux ensembles éclairent de manière inédite le répertoire baroque en y mêlant des influences traditionnelles. Nouvelles saveurs, nouvelles couleurs…

Cet automne, le Concert de l’Hostel Dieu et l’Ensemble Boréades, les deux formations lyonnaises sur instruments anciens, se sont retrouvées au festival d’Ambronay dans des programmes pour le moins « décalés ». Sous la direction de Marie-Laure Teissèdre, l’Ensemble Boréades propose ainsi une lecture insolite de Didon et Énée, en mêlant des instruments méditerranéens à l’orchestre baroque habituel. L’adjonction d’un oud et d’un kanoun à côté du clavecin et du théorbe présage d’une version épicée du chef d’œuvre de Purcell. Frank-Emmanuel Comte, qui dirige le Concert de l’Hostel Dieu, arrange quant à lui la rencontre improbable de l’Italie baroque et du monde gaélique dans un programme consacré au poète et harpiste itinérant irlandais Turlough O’Carolan, mort en 1730. Pour autant, ces deux formations n’abandonnent pas le répertoire purement baroque, de Marin Marais à Alessandro Scarlatti.
 
A. Helmbacher

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant