La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Agenda

Hans Ola Ericsson joue Messiaen

Le pianiste s’empare de l’œuvre de Mozart, entre relecture et fièvre improvisatrice. En deuxième partie, Carla Bley.

Publié le 10 mai 2008

Orgue

L’église de la Trinité accueille cette année quelques-uns des meilleurs organistes actuels pour rendre hommage à Olivier Messiaen (1908-1992), qui fut titulaire de l’orgue Cavaillé-Coll du lieu.

En cette année de centenaire de la naissance d’Olivier Messiaen, l’église de la Trinité rend hommage, au fil de l’année liturgique, à celui qui en tint les orgues durant plus de soixante ans, de 1931 à sa mort en 1992. La fête de la Sainte Trinité, le 20 mai, est l’occasion de réentendre l’une des dernières grandes compositions pour son instrument. Vaste monument en neuf mouvements s’attachant à évoquer les trois figures divines du Père, du Fils et de l’Esprit, ces Méditations sur le mystère de la Sainte Trinité, composées entre 1965 et 1969, sont confiées à Hans-Ola Ericsson. Compositeur lui-même, l’organiste suédois a enregistré (chez Bis) toute l’œuvre d’orgue de Messiaen. Le 29 mai, Loïc Mallié interprète le Livre du Saint-Sacrement, l’ultime cycle, composé en 1984.

J-G. Lebrun


Mardi 20 mai à 20h en l’église de la Trinité (9e). Tél. 01 48 74 85 27. Entrée libre.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra