La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -268-Théâtre de Nîmes

Une saison qui conjugue découvertes et fidélités

Une saison qui conjugue découvertes et fidélités - Critique sortie Théâtre Nîmes Théâtre de Nîmes
François Noël Crédit : Sandy Korzekwa

Entretien François Noël

François Noël, Directeur du Théâtre de Nîmes depuis 2009, présente une programmation riche et diverse.

« Je suis résolument engagé pour la danse contemporaine. »

Quels sont les temps forts de votre prochaine saison ?

F.N. : Il y aura d’abord Grito Pelao de Rocío Molina, programmé en ouverture. Ce spectacle, qui aborde la maternité, est assez particulier puisque Rocío l’a voulu dans sa condition de femme enceinte, et qu’il prendra fin un peu avant son accouchement. Créé au Festival d’Avignon, il ne sera joué que dans quelques villes d’Europe, uniquement chez ses coproducteurs. Le deuxième temps fort sera Welcome, la création de Patrice Thibaud, notre artiste associé en production déléguée. Il y traitera, à sa manière toujours joyeuse, de l’arrivée au paradis. Un autre spectacle auquel je tiens beaucoup est Batailles d’images de Stéphanie Thiersch. Cette pièce sera créée et répétée ici, au Théâtre de Nîmes, et accompagnée par l’orchestre Les Siècles.

Vous programmez également cette année deux spectacles de cirque.

F.N. : La programmation, éclectique, varie en fonction des spectacles que je croise, de mes coups de cœur. Nous invitons donc le Cirque Le Roux, une compagnie française qui fait un travail d’une grande intensité, et un jeune cirque australien absolument merveilleux, Gravity & Other Myths. Pour A Simple Space, ils évoluent dans un tout petit espace, au milieu et au plus près du public installé sur le plateau. Lors de cette saison très riche, très ouverte, nous accueillerons également le collectif belge Mensuel et son spectacle Blockbuster. Ils ont créé, à partir de 160 courts extraits de célèbres films hollywoodiens, un nouveau film. Ils font en direct le doublage et le bruitage, jouent la bande son. Cela crée quelque chose d’extrêmement foisonnant, à la fois très drôle et émouvant. Enfin, la saison s’achèvera de manière un peu exubérante avec une formation de rumba congolaise que l’on retrouvera à l’issue de leur concert pour un grand bal organisé sur la place de la Calade.

Vous êtes, pour la saison prochaine, coproducteur d’une dizaine de spectacles de danse.

F.N. : C’est une chose à laquelle je tiens beaucoup. Nous sommes une scène conventionnée pour la danse et je suis très touché par cet art qui doit être soutenu envers et contre tout. D’autant qu’il est de plus en plus difficile pour les chorégraphes de jouer et d’être coproduits. Je suis résolument engagé pour la danse contemporaine, à travers la coproduction, la diffusion et l’accueil d’artistes associés. Nous finirons en décembre 2018 notre collaboration avec François Verret et Emmanuelle Huynh nous rejoindra dès la rentrée. J’ai beaucoup d’intérêt pour son travail. La présentation de son spectacle Formation sera également un moment fort puisque ce sera la première rencontre de notre public avec une de ses œuvres.

 

Propos recueillis par Delphine Baffour

A propos de l'événement

Théâtre de Nîmes
1 place de la Calade, 30 000 Nîmes

Tél. : 04 66 36 65 00 / 04 66 36 65 10.


www.theatredenimes.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre