La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -235-Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine / Saison 2015~2016

Trois collectifs

Trois collectifs - Critique sortie Théâtre Bordeaux
Timon - Titus © Pierre Planchenault

Publié le 31 août 2015 - N° 235

Installés à Bordeaux, trois groupes de jeunes artistes de théâtre ont choisi de se réunir en collectifs. Ils créent trois portraits désenchantés de la famille contemporaine. 

Tous ont des désirs de partage et de collégialité. Tous revendiquent, dans le même temps, un esprit d’ouverture et de liberté, une volonté de ne pas se laisser enfermer derrière les murs d’une citadelle. Installés à Bordeaux, les collectifs Crypsum, Denisyak (associé à la Compagnie du Soleil Bleu) et OS’O présentent tous trois des réflexions sur la famille et la violence de l’âme humaine. « Nés dans les années 1980, nous appartenons à une génération qui regarde avec inquiétude le monde qu’elle a reçu en héritage », déclarent les membres d’OS’O, qui créent Timon/Titus en adaptant deux pièces de Shakespeare (Titus Andronicus et Timon d’Athènes) et un essai sur la dette, de l’anthropologue américain David Graeber (Dette 5000 ans d’histoire).

Origines et héritage

Dans un aller-retour entre histoires intime et politique, Timon/Titus (œuvre lauréate du Festival Impatience 2015) voit exploser la violence provoquée par la rencontre de deux familles réunies à l’occasion du décès de leur père commun. Questionnant également les notions d’origine et d’héritage, le Collectif Crypsum présente Ils vécurent tous horriblement et eurent beaucoup de tourments. Cette adaptation du roman Petite sœur, mon amour de Joyce Carol Oates peint le portrait au vitriol « d’une famille crucifiée par la vanité ». Quant aux membres de Denisyak, ils donnent la parole à une mère infanticide. Monologue de femme interprété par un homme (Erwan Daouphars), Sandre révèle les capitulations et les brisures d’une épouse sans force, sans amour. Une autre manière de renvoyer aux reflets torturés de certaines réalités familiales.

 

Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

Timon - Titus / Ils vécurent tous horriblement et eurent beaucoup de tourments / Sandre
du Jeudi 26 novembre 2015 au Samedi 2 avril 2016

33800 Bordeaux, France

Timon - Titus : du 26 novembre au 5 décembre 2015. Ils vécurent tous horriblement et eurent beaucoup de tourments : du 7 au 16 janvier 2016. Sandre : du 22 mars au 2 avril 2016.


TnBA – Théâtre du Port de la Lune, & Estba – Ecole supérieure de théâtre Bordeaux Aquitaine, place Renaudel, 33000 Bordeaux. Tél. : 05 56 33 36 80.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre