La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -266-Chaillot ~ Théâtre national de la Danse

Story Water et YOOO!!!

Story Water et YOOO!!! - Critique sortie Danse  Chaillot - Théâtre national de la danse
Emanuel Gat Crédit : Julia Gat

Entretien Emanuel Gat
Danse / chor. Emanuel Gat

Publié le 24 mai 2018 - N° 266

Nouvel artiste associé à Chaillot, le brillant Emanuel Gat y présentera Story Water, créé cet été dans la Cour d’honneur lors du Festival d’Avignon, et YOOO!!!, sa première pièce jeunesse.

Pouvez-vous nous parler de Story Water, que vous allez présenter en janvier à Chaillot ?

Emanuel Gat : Story Water est l’aboutissement d’une recherche que nous menons depuis longtemps. Nous allons travailler en jouant sur la durée du processus chorégraphique. Certaines parties de la pièce seront élaborées en 6 semaines. Elles seront composées, répétées, élaguées… Pour d’autres, nous ferons la même chose mais en 20 minutes. Enfin, certaines parties seront composées instantanément, c’est-à-dire qu’elles seront chorégraphiées, interprétées, et montrées en même temps. Pour autant, cela reste très différent de l’improvisation. L’idée est de structurer chorégraphiquement l’espace en temps réel selon une modalité spécifique.

« Je cherche un mode de dialogue entre chorégraphie et musique, et non l’illustration de l’une par l’autre. »

Comment travaillez-vous avec l’Ensemble Modern de Francfort ?

E. G. : J’ai d’abord commencé à construire avec les danseurs la partie chorégraphique. Comme toujours, cela ne se fait pas nécessairement par rapport à une partition musicale. Je cherche un mode de dialogue entre chorégraphie et musique, et non l’illustration de l’une par l’autre. L’idée est de créer deux entités assez indépendantes, cohérentes et claires, mais qui ont la capacité, pendant le spectacle, de converser entre elles. Cette fois, nous avons travaillé en amont sur la pièce de Pierre Boulez. Trouver quelle forme de musicalité chorégraphique pouvait entrer en dialogue avec cette partition presque impénétrable, hermétique, était très intéressant. Ensuite, nous répétons deux mois à Francfort, dans le lieu de l’Ensemble Modern. Je vais d’abord élaborer une partition avec les musiciens, ce sera une création commune et j’utiliserai le même processus que celui que j’applique avec les danseurs. Puis petit à petit, nous unirons musique et danse.

Pour YOOO!!! qui sera votre première pièce jeunesse, vous avez choisi de travailler avec des danseurs urbains.

E. G. : J’ai créé une pièce avec des danseurs hip-hop pour Suresnes cités danse, il y a quelques années, et c’est une expérience que j’avais envie de renouveler. C’est aussi un choix par rapport au jeune public. L’idée est de lui ouvrir une porte sur notre monde chorégraphique à travers un langage, celui des danses urbaines, qu’il connaît. Pour créer, je vais me concentrer, comme je le fais toujours, sur la manière d’assembler les choses, de les faire dialoguer. Le fait de travailler avec des danseurs classiques, hip-hop, contemporains ou de tango, n’est pas pour moi le point focal.

 

Propos recueillis par Delphine Baffour

A propos de l'événement

Story Water et YOOO!!!
Chaillot - Théâtre national de la danse
1 place du Trocadéro, 75016 Paris.

Story Water : du 10 au 13 janvier 2019. Création le 19 juillet au Festival d'Avignon.


YOOO!!! : du 13 au 23 mars 2019. Création à Chaillot. Tout public à partir de 8 ans.


 


Tél : 01 53 65 30 00.


www.theatre-chaillot.fr


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse