La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -246-Athénée / Théâtre Louis~Jouvet

Réunir le texte, le sonore et le visuel

Réunir le texte, le sonore et le visuel - Critique sortie Classique / Opéra Paris Athénée Théâtre Louis-Jouvet
© Mirco Magliocca

PROPOS RECUEILLIS
Patrice Martinet

Publié le 4 septembre 2016 - N° 246

Après un an de sommeil forcé pour cause d’importants travaux, l’Athénée se réveille dans des habits neufs, mais sans avoir rien perdu de son âme, de sa générosité, ni de son audace. Tour d’horizon des fondamentaux du théâtre par son directeur, Patrice Martinet.

Un instrument unique

« La personnalité forte de l’Athénée doit beaucoup à cet instrument unique : nous sommes la seule salle de théâtre de cette dimension en France à disposer d’une fosse d’orchestre – nous sommes dans la même configuration que le Théâtre national de Prague où a été créé Don Giovanni. Nous pouvons présenter ici des spectacles qui ne peuvent trouver place nulle part ailleurs. Et cette saison, cet atout est encore renforcé puisque les travaux nous ont permis d’agrandir et d’améliorer cette fosse d’orchestre. »

Complicités artistiques

« La complicité artistique avec Le Balcon se poursuit. Nous ouvrons la saison avec la Symphonie fantastique de Berlioz dans la version d’Arthur Lavandier – une lecture à la fois respectueuse et pleine d’audace – et nous la refermerons avec une rencontre que j’ai suscitée entre Le Balcon et Pierre Henry autour de Dracula. Et ils reviendront, évidemment. Nous apprécions beaucoup leur travail et c’est un lieu où ils peuvent faire ce qu’ils veulent, expérimenter. »

« Ces œuvres inépuisables qui offrent au public le plaisir, non pas de la répétition, mais bien d’une redécouverte. »

Œuvres fétiches

« Il y a des œuvres qui dévoilent un nouvel aspect à chaque fois que je les entends. C’est le cas de L’Histoire du soldat de Stravinsky et Ramuz ou de La Dernière Bande de Beckett, que nous avons monté quatre ou cinq fois. Pierrot lunaire de Schoenberg fait partie de ces œuvres inépuisables qui offrent au public le plaisir, non pas de la répétition, mais bien d’une redécouverte. »

Théâtre/musique

« À l’Athénée, nous voyons le théâtre et la musique de la même façon. Quand on présente des solos comme ceux de Philippe Caubère, il n’y a certes pas de partition, mais il y a un rythme, une dramaturgie musicale. De même, en fin de saison, la trilogie avec Marianne Pousseur autour des textes de Yannis Ritsos peut être vue comme une œuvre musicale autant que dramatique. Cela représente assez bien notre ambition de réunir le texte, le sonore et le visuel. »

 

Propos recueillis par Jean-Guillaume Lebrun

A propos de l'événement

l’Athénée saison 2016 - 2017
du Samedi 24 septembre 2016 au Samedi 3 juin 2017
Athénée Théâtre Louis-Jouvet
7 Rue Boudreau, 75009 Paris-9E-Arrondissement, France

Spectacles les mardis à 19h, du mercredi au samedi à 20h, dimanche à 16h. Relâche le lundi.


Tél. : 01 53 05 19 19


www.athenee-theatre.com


 


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra