La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -291-Le Théâtre national de Nice

Quadrille de Sacha Guitry, mise en scène de Jean-Romain Vesperini

Quadrille de Sacha Guitry, mise en scène de Jean-Romain Vesperini - Critique sortie Théâtre Nice Théâtre national de Nice - Centre Dramatique National Nice Côte d’Azur
Jean-Romain Vesperini © Thierry Depagne

Entretien Jean-Romain Vesperini

Publié le 19 août 2021 - N° 291

Habitué des mises en scène d’opéra, Jean-Romain Vesperini monte Quadrille de Sacha Guitry (1937), comme une partition musicale avec Xavier Gallais, Léonie Simaga, Marie Vialle et Cyril Gueï.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de monter une pièce de Sacha Guitry, qui n’est plus un auteur très à la mode ?

Jean-Romain Vesperini : Déjà, je ne suis pas un homme de mode, je suis plutôt mes instincts ! Plus concrètement, un jour que nous parlions avec Luc Bondy, dont j’étais l’assistant, il m’a dit : « C’est dommage qu’en France vous n’ayez pas su mettre à l’honneur Sacha Guitry qui est un auteur génial. » Sur le coup, j’ai été un peu étonné mais venant de lui, cela m’a alerté ! Je me suis mis à relire Guitry en me débarrassant de toute arrière-pensée et je me suis rendu compte qu’il est dans la droite ligne de Marivaux ou Musset. Sa langue virtuose nécessite des acteurs à la hauteur. Guitry porte un regard très acide sur les rapports humains, sur l’amour. On dit souvent qu’il est misogyne, je dirais plutôt qu’il est misanthrope.

« Sacha Guitry est dans la droite ligne de Marivaux ou Musset. »

Pourquoi Quadrille en particulier ?

J.-R.V. : Si l’image qu’on peut avoir de Guitry renvoie à celle d’un homme bourgeois, il s’agit au contraire dans Quadrille d’échapper aux conventions et d’accéder au libre-arbitre. L’histoire raconte celle d’un rédacteur en chef d’un grand journal qui vit une liaison avec une actrice tout en étant secrètement amoureux d’une journaliste. Arrive une vedette américaine dont s’éprend l’actrice tandis que le rédacteur en chef déclare sa flamme à la journaliste. C’est une espèce de marivaudage, de danse à quatre, d’où le titre.

Le rythme est très important, est-ce que votre expérience de metteur en scène d’opéra vous sert particulièrement ?

J.-R.V. : Incontestablement. Les deux expériences se nourrissent. À l’opéra, je dirige les chanteurs comme des acteurs, et au théâtre, je prends le texte comme une partition. Par ailleurs, je vais incorporer au texte de la musique avec une composition originale pour cette production dans laquelle les acteurs chanteront.

 

Entretien réalisé par Isabelle Stibbe

A propos de l'événement

Quadrille de Sacha Guitry
du Mercredi 19 janvier 2022 au Dimanche 23 janvier 2022
Théâtre national de Nice - Centre Dramatique National Nice Côte d’Azur
Promenades des Arts, 06300 Nice.

à 20h sauf jeudi à 19h30, dimanche à 15h.


Tél : 04 93 13 90 90.


www.tnn.fr


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre