La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -291-Théâtre Nanterre~Amandiers

Présence des écrivain.es

Présence des écrivain.es - Critique sortie Théâtre Nanterre Théâtre Nanterre-Amandiers
Claudine Galea © Jean-Louis Fernandez Christophe Pellet © Marc Castro

Publié le 19 août 2021 - N° 291

Avec Sonia Chiambretto, André Markowicz, Pauline Peyrade et Guy Régis Jr, les deux écrivains Claudine Galea et Christophe Pellet font partie des auteurs et autrices invités par Christophe Rauck au sein du CDN Nanterre-Amandiers. Ils nous expliquent leurs projets respectifs et l’importance de leur présence au sein d’un théâtre.

Que représente ce collectif d’auteurs pour vous ?

Claudine Galea : En tant qu’écrivaine pour la scène, cela me semble très important que les théâtres associent des auteurs à leurs missions. Il se trouve que je suis déjà associée au TNS : que plusieurs théâtres portent la préoccupation, le désir surtout, d’intégrer des écrivains est essentiel. Souvent, quand nos textes deviennent des spectacles, nous arrivons à la dernière minute au théâtre, pour la première ou au mieux pour quelques répétitions. Cette présence marginale est étrange car quand on écrit pour la scène, cela signifie qu’on a profondément à voir avec la scène ! J’ai été comédienne, j’ai fait de l’assistanat à la mise en scène donc je sais ce qu’est un plateau. Mais souvent, la présence d’un auteur fait peur au metteur en scène ou aux comédiens. D’où vient cette peur ? D’une méconnaissance de ce que sont les écrivains pour la scène.

Christophe Pellet : Contrairement à Claudine Galea qui est déjà associée au TNS, c’est une première pour moi ! J’ai été très touché par la proposition de Christophe Rauck parce que pour plusieurs d’entre nous, nous formons une communauté d’esprits : nous nous connaissons déjà, nous travaillons ensemble, nous nous faisons lire nos textes. Cela a un certain sens de se retrouver associés dans ce lieu chargé d’histoire. Avoir un lieu à soi, comme Virginia Woolf parlait d’une chambre à soi, est également symboliquement fort, surtout après l’année que l’on vient de passer, qui a été très difficile pour les auteurs, surtout les jeunes, car l’intermittence n’existe pas pour les écrivains.

« Que plusieurs théâtres portent la préoccupation, le désir surtout, d’intégrer des écrivains est essentiel. »

Claudine Galea

« Cela a un certain sens de se retrouver associés dans ce lieu chargé d’histoire. »

Christophe Pellet

Quelles actions allez-vous mettre en place pour la saison 21/22 ?

Ch.P. : N’ayant pas de production pour cette saison, j’ai proposé à Christophe Rauck de réaliser un film en renouant avec l’esprit de certains CDN des années 80, comme Raoul Ruiz avec Bérénice au Havre. Il s’agira non d’une captation mais d’un vrai travail cinématographique à Nanterre, sans doute avec les élèves de l’École de Nanterre, sur Les Rêveurs, une pièce que j’ai écrite. Ce travail cinématographique apportant une réflexion sur la théâtralité se doublera d’un travail pédagogique nourri d’échanges, de réflexions communes avec les élèves : j’apprends autant d’eux qu’eux de moi !

Cl.G. : J’ai imaginé de créer une bibliothèque des auteurs et des artistes, qui sera accessible aux acteurs et à l’équipe du théâtre. Chaque auteur du collectif proposera une dizaine de titres dont la moitié sera constituée des pièces de théâtre et l’autre moitié consacrée à d’autres genres : poésie, romans, livres d’art… Le collectif travaillera également avec les jeunes actrices et acteurs à partir de nos textes. Il ne s’agira pas d’un atelier d’écriture mais de découvrir ce qu’est une écriture contemporaine et d’intégrer l’écriture dans le processus de création.

 

Entretien réalisé par Isabelle Stibbe

A propos de l'événement

Théâtre Nanterre-Amandiers
7 avenue Pablo Picasso, 92000 Nanterre.

Tél : 01 46 14 70 00.


Site : nanterre-amandiers.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre