La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -208-TM+, ensemble orchestral de musique d'aujourd'hui

Portrait Guy Reibel

Portrait Guy Reibel - Critique sortie Classique / Opéra Nanterre Maison de la musique de Nanterre
Crédit photo : Béatrice Heyligers Légende photo : Le compositeur Guy Reibel.

Publié le 28 mars 2013 - N° 208

un musicien dans la ville.

TM+ invite le compositeur et pédagogue Guy Reibel.

Compositeur, Guy Reibel s’est d’emblée inscrit dans la famille des découvreurs de mondes nouveaux, ceux ouverts par l’irruption de l’électronique dans l’univers musical. En 1963, à vingt-sept ans, il entre au Groupe de recherches musicales (GRM) de Pierre Schaeffer, là où la musique s’invente, là aussi où l’on cherche les meilleures façons de la diffuser – mieux : de la faire écouter ! Dans un monde où la création musicale savante prend parfois le risque de s’enfermer en son laboratoire, la démarche de Guy Reibel vise à lui redonner un écho dans la cité.

Apprendre à être autodidacte

Pédagogue, il utilise tous les moyens à sa disposition pour toucher l’oreille. Ses élèves au Conservatoire national supérieur de musique de Paris – où il enseigne la composition après avoir contribué à fonder la classe de compostion électroacoustique – voient en lui un authentique passeur : « un homme d’une grande liberté, qui apprend à être autodidacte » dit ainsi de lui Bruno Mantovani, invité du concert du 26 avril aux côtés de deux autres anciens élèves, Oscar Strasnoy et Alexandros Markéas (on comprend à l’écoute de leurs œuvres respectives que Guy Reibel n’a jamais eu à cœur de former des épigones !). Dès les années soixante-dix, à l’ORTF – qui deviendra bientôt Radio France –,  il profite des liens tissés avec le GRM pour lancer des émissions pédagogiques qui marqueront durablement la mémoire, tels L’Oreille en colimaçon ou Les Enfants d’Orphée, persuadé qu’une écoute initiée peut permettre de lever les barrières qui séparent le « grand public » du répertoire contemporain plus encore que des œuvres classiques. Surtout, il remet le jeu au centre de la musique, qui n’est plus dès lors la seule affaire de spécialistes virtuoses mais le possible lieu de rencontres de toutes les curiosités.

 

Jean-Guillaume Lebrun

A propos de l'événement

Guy Reibel
du vendredi 26 avril 2013 au vendredi 26 avril 2013
Maison de la musique de Nanterre
8, rue des Anciennes Mairies 92000 Nanterre
Tél. : 01 41 37 94 21

www.tmplus.org
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra