La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -290-Le Printemps des Comédiens 2021

Trois spectacles de François Gremaud

Trois spectacles de François Gremaud - Critique sortie  Montpellier Hangar Théâtre
© 2B Compagnie

Amphithéâtre d’O. Phèdre ! et Giselle... / conception et mise en scène François Gremaud
Hangar Théâtre / Pièce sans acteur(s) / Création de François Gremaud et Victor Lenoble

Publié le 20 mai 2021 - N° 290

François Gremaud propose trois spectacles étonnants. Phèdre ! et Giselle…, les deux premiers volets d’une trilogie consacrée à des figures féminines tragiques, et Pièce sans acteur(s), conçue avec Victor Lenoble. 

Phèdre !

L’auteur et metteur en scène François Gremaud et le comédien Romain Daroles proposent une conférence hors normes:Phèdre ! : avec un point d’exclamation, ou plutôt d’admiration, selon l’appellation en cours au XVIIème siècle. Admiration pour la langue et ses sublimes alexandrins, mais aussi pour l’engrenage tragique, le puissant vertige des passions, que « l’économie racinienne » traduit si bien. Si le spectacle adopte la forme de la conférence, il en dépasse allègrement les règles pour concocter plutôt un voyage buissonnier, dédié autant au texte qu’au médium du théâtre. Plein de fantaisie, de tendresse et d’humour, ce vagabondage amoureux se plaît à télescoper le tragique d’une histoire nourrie de sources mythologiques et une foule de clins d’œil amusés. Excellent équilibriste, Romain Daroles jubile avec subtilité, naviguant entre incarnation ou plutôt citation de telle tirade fameuse et commentaire sur la langue, l’art de la tragédie ou les personnages. Face à l’ampleur du tragique, François Gremaud choisit le biais de la joie, une « force majeure » selon Clément Rosset, philosophe qu’il aime beaucoup. « Il ne s’agit pas d’amuser seulement pour faire rire mais plutôt de célébrer la vie et d’avoir un certain étonnement sur les choses. Un étonnement joyeux. » précise-t-il. Un peu à la manière d’une autre de ses créations, Conférence de choses, déambulation malicieuse accueillie en 2019 au Printemps des Comédiens.

Giselle…

A la manière de Phèdre !, mais avec trois points de suspension, François Gremaud et Samantha van Wisssen s’emparent du ballet Giselle pour dire leur admiration de la danse portée par l’une de ses plus bouleversantes héroïnes romantiques. Second volet d’une trilogie consacrée à de grandes figures féminines tragiques, cette création de François Gremaud s’attache au ballet Giselle, d’après le livret de Théophile Gautier, la musique de Adolphe Adam et la chorégraphie originale de Jean Coralli et Jules Perrot. Pour le raconter, et pour le danser, Samantha van Wissen, ex-interprète de la compagnie Rosas d’Anne Teresa de Keersmaeker, est accompagnée par un quatuor de musiciens emmenés par Luca Antignani. Conjuguant ses talents de danseuse et de comédienne, Samantha van Wissen éclaire l’œuvre et son contexte, ainsi que la puissance d’un amour impossible qui se débat entre monde des morts et monde des vivants. Au-delà de ce qui est dit ou montré, l’essentiel selon François Gremaud « se cache sous les points de suspension, ce signe de ponctuation qui, dans la littérature romantique, traduit l’inexprimable, extériorise sans les nommer les états d’âme d’un sujet sensible et exprime l’ineffable de l’émotion ».

Pièce sans acteur(s)

Conçue bien avant la pandémie, la pièce de François Gremaud et Victor Lenoble est un drôle de spectacle corona-compatible, qui ose… faire disparaître l’acteur. Après une première collaboration, Partition(s), François Gremaud retrouve Victor Lenoble pour un défi d’envergure : la création d’une pièce sans acteur(s), pièce bien entendu « drôle, simple, poétique, philosophique… » Dans un espace nu à l’exception de deux enceintes, les acteurs n’apparaissent plus qu’à travers quelques lettres blanches qui défilent fort modestement, qui racontent et commentent la fabrication de la pièce en train de se faire. Une disparition qui évoque le roman sans e (sans eux, les disparus) de Georges Perec. Une absence qui interroge par l’absurde ce que signifie être présent sur scène ou au monde. Minimaliste ?  À vérifier…

Agnès Santi

A propos de l'événement

Trois spectacles de François Gremaud
du vendredi 11 juin 2021 au dimanche 13 juin 2021
Hangar Théâtre

Amphithéâtre d’O. Phèdre ! Le 10 juin 2021 à 19h30. Giselle... Le 10 juin 2021 à 22h.


Hangar Théâtre. Pièce sans acteur(s). Le 11 juin 2021 à 20h, les 12 et 13 juin à 15h.


 


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant