La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -282-Malraux, Scène nationale Chambéry Savoie

Phia Ménard : un art protéiforme et politique

Phia Ménard : un art protéiforme et politique - Critique sortie Théâtre Chambéry Malraux - Scène nationale Chambéry Savoie
Saison Sèche, de Phia Ménard. Crédit : Jean-Luc Beaujault

Conception et écriture Phia Ménard

Publié le 24 novembre 2019 - N° 282

Elle est devenue, en une vingtaine d’années, l’une des artistes majeures de la scène contemporaine française. Phia Ménard, directrice artistique de la Compagnie Non Nova, présente Saison sèche et Maison Mère.

Artiste associée à la Scène nationale Chambéry Savoie depuis 2014, Phia Ménard avait présenté, en 2017, une première étape de travail de son spectacle Saison sèche sur le plateau du Théâtre Charles-Dullin, avant sa création lors de l’édition 2018 du Festival d’Avignon*. Saison sèche part à l’assaut du modèle patriarcal pour faire exploser les règles que ce système oppressif fait peser sur les femmes. On retrouve, dans cette création interprétée par sept comédiennes-danseuses, toute la puissance poétique et politique de l’univers artistique de Phia Ménard. Un univers pluridisciplinaire profondément singulier qui fait appel à nos sens, à nos émotions, à notre imaginaire, à notre conscience de citoyennes et citoyens pour nous amener à questionner notre rapport au monde, à la différence, à nous-mêmes. Autre spectacle de la Compagnie Non Nova programmé à Chambéry, Maison Mère constitue le premier volet d’un cycle de trois performances intitulé Contes Immoraux.

Des perspectives visuelles, organiques, réflexives…

Créée en juillet 2017 à Kassel, suite à une commande de la quinquennale d’art contemporain documenta 14, Maison Mère croise la thématique proposée par l’exposition allemande – « Apprendre d’Athènes, pour un Parlement des Corps » – et les questionnements sur l’identité, les contingences physiques, la matière, les éléments naturels qui constituent les principaux points de recherche de Phia Ménard. Ici, la dramaturge, metteuse en scène, scénographe et performeuse élève, sous nos yeux, une maison en carton symbolisant à la fois le Parthénon, maison de la déesse protectrice Athéna, et un bâtiment qui aurait pu être construit dans le cadre du Plan Marshall, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Peu à peu ce bâtiment prend forme. Jusqu’à ce qu’une masse nuageuse apparaisse, s’épaississe, s’assombrisse. C’est alors que des trombes d’eau s’abattent sur le plateau…

 

* Critique dans La Terrasse n° 272, janvier 2019.

 

Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

Phia Ménard : un art protéiforme et politique
Malraux - Scène nationale Chambéry Savoie
67 Place François Mitterrand, 73000 Chambéry.

Maison mère : le 28 mars 2020. Saison sèche : le 1er avril.


Tél : 04 79 85 55 43.


www.malrauxchambery.fr


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre