La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -233-Chantiers d’Europe 2015

Persona non grata

Persona non grata - Critique sortie Théâtre Paris Nouveau Théâtre de Montreuil
© Ayris Alptekin Légende : Ceren Ercan et Gülce Uğurlu

Propos recueillis / Ceren Ercan et Gülce Uğurlu / Nouveau Théâtre de Montreuil / de Ceren Ercan et Gülce Uğurlu / mes Ceren Ercan

Publié le 21 mai 2015 - N° 233

Les auteures turques Ceren Ercan et Gülce Uğurlu présentent Persona non grata. Entre influences occidentales et orientales, une histoire d’amour qui explore les tensions agitant la Turquie et le Moyen-Orient.

« Persona non grata, c’est l’histoire de personnes qui pensent être loin de tout ce qui est politique, mais qui ne peuvent y échapper. Leurs destins se rattachent au destin de leur pays et de ses rues. Comme pour chacun d’entre nous… Bahar et Khaled s’aiment. Tous les deux Musulmans, ils ont reçu une éducation à l’occidentale. Ils croient se ressembler, mais les choses se compliquent le jour où ils se mettent à chercher un endroit pour vivre ensemble. Lorsque Bahar suit son mari au Caire, elle rencontre des difficultés pour y vivre en tant que femme. Lorsque Khaled part vivre à Istanbul, il doit lutter contre sa peur d’être humilié et de perdre son confort de vie.

Le théâtre comme outil de recherche sur le réel

Si nous avons choisi d’imaginer l’existence d’un Cairote et d’une Stambouliote, c’est parce que les élites du Caire et d’Istanbul nées du processus de modernisation se ressemblent. Notre pièce est ancrée dans la réalité. Nous trouvons passionnant de raconter les conditions de vie de notre époque, le quotidien de la société dans laquelle nous vivons. Non pas pour considérer le théâtre comme un moyen de confirmer le réel, mais plutôt pour en faire un outil de recherche sur le réel. Dans des pays comme la Turquie, témoigner de la réalité, d’un événement, revient toujours à témoigner d’un long processus. Lorsque nous avons commencé à écrire Persona non grata, les événements de Gezi – du moins, les manifestations dans les rues – avaient pris fin. Mais leurs influences matérielles et psychiques étaient encore, sous de nombreuses formes, bien présentes. »

 

Propos recueillis par Eric Demey

A propos de l'événement

Persona non grata
du Samedi 27 juin 2015 au Samedi 27 juin 2015
Nouveau Théâtre de Montreuil
10 Place Jean Jaurès, 93100 Montreuil, France

Le 27 juin à 20h30. Spectacle en turc surtitré en français.


Les lieux de Chantiers d’Europe : Théâtre de la Ville, 2 Place du Châtelet, 75004 Paris. Théâtre des Abbesses, 31 rue des Abbesses, 75018 Paris. Cité internationale universitaire de Paris, 17 Boulevard Jourdan, 75014 Paris. Le Carreau du Temple, 4 rue Eugène Spuller, 75003 Paris. Le Monfort, Parc Georges Brassens, 106 rue Brancion, 75015 Paris. Théâtre Paris-Villette, 211 avenue Jean Jaurès, 75019 Paris. Atelier de Paris - Carolyn Carlson, Cartoucherie, 75012 Paris. Nouveau Théâtre de Montreuil, 10 Place Jean Jaurès, 93100 Montreuil. Le CENTQUATRE, 104 rue d'Aubervilliers / 5 rue Curial, 75019 Paris. Maison de la Poésie, Passage Molière, 157 rue Saint Martin, 75003 Paris.


Tél : 01 42 74 22 77. Programme complet sur www.theatredelaville-paris.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre