La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -233-Chantiers d’Europe 2015

La Simplicité trahie

La Simplicité trahie - Critique sortie Théâtre Paris Théâtre de la Cité Internationale
© Alessandro Salacesuralab Légende : Marta Cuscunà dans La Simplicité trahie.

Propos recueillis / Marta Cuscunà / Théâtre de la Cité internationale / d’après Arcangela Tarabotti / de Marta Cuscunà

Publié le 21 mai 2015 - N° 233

Entourée de marionnettes, Marta Cuscunà revient sur l’un des premiers mouvements féministes de l’histoire italienne.

« La sœur Arcangela Tarabotti (1604-1652) a passé sa vie dans le couvent vénitien de Sant’Anna. Malgré le confinement monacal qui était le sien, elle est devenue l’une des figures du monde littéraire de son époque en écrivant des textes aux positions avant-gardistes, notamment au sujet de la condition féminine. Pour créer ce spectacle, je me suis inspirée de ses écrits, ainsi que de l’histoire des Clarisses de Udine qui, au XVIème siècle, ont donné corps à un mouvement inédit de contestation. Ces religieuses ont transformé leur couvent en lieu de libre-pensée et de résistance à la domination masculine. A travers La Simplicité trahie, je voudrais redonner la parole à toutes ces femmes qui se sont battues contre les dogmes et les conventions pour clamer leur droit à imaginer un nouveau modèle féminin, à inventer un nouvel espace pour les femmes dans la société.

L’histoire des Clarisses de Udine

S’il me semble très important de parler, aujourd’hui, de cet acte de résistance, c’est parce que la figure de la femme reste, dans notre société contemporaine, extrêmement contradictoire. D’un côté, nous instaurons des quotas pour faire en sorte que les femmes soient présentes dans la vie politique, de l’autre certaines femmes défraient la chronique en servant de produit d’échange entre politiciens et hommes d’affaires corrompus… Dans ce spectacle – qui se situe à mi-chemin entre théâtre de texte et théâtre de marionnettes – l’utilisation d’objets manipulés me permet d’éclairer de façon encore plus saisissante le manque de liberté dont souffrent encore les femmes. Cela, en mettant en perspective la condition de marionnette et la découverte de la force vitale du soulèvement. »

 

Propos recueillis par M. P. S.

A propos de l'événement

La Simplicité trahie
du Vendredi 12 juin 2015 au Samedi 13 juin 2015
Théâtre de la Cité Internationale
17 Boulevard Jourdan, 75014 Paris, France

Le 12 juin à 19h et le 13 juin à 17h30. Spectacle en italien surtitré en français.


Les lieux de Chantiers d’Europe : Théâtre de la Ville, 2 Place du Châtelet, 75004 Paris. Théâtre des Abbesses, 31 rue des Abbesses, 75018 Paris. Cité internationale universitaire de Paris, 17 Boulevard Jourdan, 75014 Paris. Le Carreau du Temple, 4 rue Eugène Spuller, 75003 Paris. Le Monfort, Parc Georges Brassens, 106 rue Brancion, 75015 Paris. Théâtre Paris-Villette, 211 avenue Jean Jaurès, 75019 Paris. Atelier de Paris - Carolyn Carlson, Cartoucherie, 75012 Paris. Nouveau Théâtre de Montreuil, 10 Place Jean Jaurès, 93100 Montreuil. Le CENTQUATRE, 104 rue d'Aubervilliers / 5 rue Curial, 75019 Paris. Maison de la Poésie, Passage Molière, 157 rue Saint Martin, 75003 Paris.


Tél : 01 42 74 22 77. Programme complet sur www.theatredelaville-paris.com


 


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre