La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -181-gemeaux

NYA

NYA - Critique sortie Danse
Un concentré d’énergie suscité par Abou Lagraa.

Publié le 10 octobre 2010

ABOU LAGRAA ENTRAINE ONZE JEUNES DANSEURS ALGERIENS DANS L’AVENTURE DE LA DANSE CONTEMPORAINE.

Abou et Nawal Lagraa (compagnie La Baraka) portent le projet du Pont culturel Méditerranéen, programme de coopération franco-algérienne pour le développement d’échanges artistiques en faveur de la danse. Le cœur de ce projet consiste en la création d’une cellule contemporaine au sein du Ballet National Algérien. En janvier 2010, les danseurs sélectionnés ont commencé à suivre une formation intensive, délivrée par La Baraka. L’expérience se poursuit avec une création : Nya, chorégraphiée par Abou Lagraa pour les onze danseurs de cette cellule contemporaine, verra le jour en septembre à Alger. « Nya », en arabe, exprime la confiance en la vie, la capacité à accueillir les événements pour s’ouvrir au monde. Une pièce d’espoir, qui s’articule autour de deux œuvres musicales emblématiques de la mémoire française et algérienne : Le Chant des Aurès, par Houria Aïchi, et Le Boléro de Maurice Ravel. 

M. Chavanieux


Nya, d’Abou Lagraa, du 8 au 10 octobre.

A propos de l'événement


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse