La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -306-L'orchestre national d'Île-de-France, un engagement qui enrichit l’écoute partout et pour tous

Musiques d’aujourd’hui

Musiques d’aujourd’hui - Critique sortie  Paris
Roberto Gonzalez-Monjas, soliste du Concerto pour violon de Salonen C : Marco Borggreve

Publié le 18 décembre 2022 - N° 306

Aujourd’hui comme hier, l’orchestre symphonique reste l’un des plus fascinants outils offerts à l’imaginaire des compositeurs… et aux oreilles curieuses des mélomanes.

Sans cesse étoffées depuis Haydn, les formations symphoniques ouvrent aux compositeurs des mondes nouveaux. Dans la continuité de Sibelius, les Finlandais Magnus Lindberg et Esa-Pekka Salonen, tous deux nés en 1958, utilisent toutes les ressources du grand orchestre pour des œuvres telluriques et flamboyantes. Feria (1997) de Lindberg est d’emblée devenue un classique. Quant à Salonen, il met dans ses œuvres pour orchestre, tel son volubile Concerto pour violon (2009), toute sa science de chef. Outre ces échos de Finlande dirigés par Case Scaglione en mars, l’orchestre aborde la musique, à l’encre encore fraîche, des Britanniques James MacMillan (Ein Lämplein verlosch) en mars, et Anna Clyne, en janvier (This Midnight Hour, créée par l’Orchestre en 2015).

 

Jean-Guillaume Lebrun

A propos de l'événement

Terres de Finlande
du mardi 14 mars 2023 au mardi 14 mars 2023

à la Philharmonie de Paris.


 


Site de l'Orchestre national d'Île-de-France : https://www.orchestre-ile.com/


 


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

[sibwp_form id=1]

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant