La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -286-SAISON MUSICALE DES INVALIDES 2020~2021

Mort et Transfiguration impériale : Napoléon célébré en musique, de Beethoven à Karol Beffa. Avec Imogen Cooper, Paul Meyer, François Salque et Éric Le Sage, Frank Braley…

Mort et Transfiguration impériale : Napoléon célébré en musique, de Beethoven à Karol Beffa. Avec Imogen Cooper,  Paul Meyer, François Salque et Éric Le Sage, Frank Braley… - Critique sortie Classique / Opéra Paris Cathédrale Saint-Louis des Invalides
La pianiste Imogen Cooper. © D. R.

GROS PLAN

Publié le 8 août 2020 - N° 286

Deux siècles après sa mort à Sainte-Hélène, le Musée de l’Armée et la Fondation Napoléon célèbrent l’Empereur et l’Europe aux premiers temps du romantisme.

Du temps même de son règne, Lord Byron avait fait de l’Empereur un héros romantique. La musique, aux premières heures du romantisme, a aussi accompagné l’épopée napoléonienne. Beethoven souhaita dédier (avant de se raviser, l’épisode est connu) sa Symphonie « héroïque » au Premier Consul. De nombreuses pages jalonnent ainsi ce cycle de concerts : piano (Sonate op. 110 et Variations Diabelli par Imogen Cooper) ou musique de chambre (Trios avec clarinette par Paul Meyer, François Salque et Éric Le Sage, Grande Fugue par le Quatuor Zaïde). Plus largement, le cycle brosse un portrait de la vie musicale européenne de l’époque avec en particulier Carl Maria von Weber (dont le Konzertstück op. 79 interprété par Frank Braley et l’Orchestre symphonique de la Garde Républicaine le 8 avril) mais aussi quelques figures à redécouvrir, tels Carl Czerny ou Johannes Kalliwoda. Cette même volonté est illustrée par le concert d’ouverture des 3 et 4 février : les musiques du sacre de 1804, signées Lesueur et Paisiello, des œuvres de Méhul, des chants révolutionnaires (Veillons au salut de l’Empire), La Marseillaise… Des œuvres de Karol Beffa (né en 1973) accompagnent la plupart des concerts et la création de son Tombeau de Napoléon précèdera le Requiem de Mozart qui résonnera dans la Cathédrale Saint-Louis, 180 ans après le retour des cendres de l’Empereur.

 

Jean-Guillaume Lebrun

A propos de l'événement

Mort et Transfiguration impériale : Napoléon célébré en musique, de Beethoven à Karol Beffa. Avec Imogen Cooper, Paul Meyer, François Salque et Éric Le Sage, Frank Braley…
du Mercredi 3 février 2021 au Jeudi 4 février 2021
Cathédrale Saint-Louis des Invalides
Musée de l’Armée, Hôtel national des Invalides, 129, rue de Grenelle, 75007 Paris.

Les 3 et 4 février, 8 avril, 6, 10 et 17 mai, 7 et 14 juin à 20h


Site : musee-armee.fr


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra