La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -279-EN DIRECT DE LA SAISON MUSICALE DES INVALIDES

Légende impériale : Arnaud Marzorati et ses Lunaisiens, associés aux Cuivres Romantiques

Légende impériale : Arnaud Marzorati et ses Lunaisiens, associés aux Cuivres Romantiques - Critique sortie Classique / Opéra Paris Cathédrale Saint-Louis des Invalides
Arnaud Marzorati fait revivre les temps napoléoniens avec Les Lunaisiens. © Pacôme Sadek

GROS PLAN / OUVERTURE DE SAISON

Publié le 24 août 2019 - N° 279

Les Lunaisiens, associés aux Cuivres Romantiques, font résonner dans la Cathédrale Saint-Louis les musiques des temps napoléoniens. Entretien avec Arnaud Marzorati, maître d’œuvre de ce projet.

Qu’entendra-t-on lors de ce concert ?

Arnaud Marzorati : C’est un peu plus qu’un concert, plutôt une ballade entre des partitions classiques de l’époque napoléonienne – Cherubini, Grétry, Paisiello… – et tout un répertoire de chansons de Béranger, Émile Debraux ou d’autres moins connus, qui ont bâti la « Légende impériale ». Il s’agit de retrouver le son et l’esprit d’une époque. Les textes déclamés et les instruments d’époque y contribuent, même si j’ai bien conscience que le lieu est un peu spécial : aux Invalides, nous sommes dans un lieu sacré où l’on chantera des chansons profanes, mais incarnant un personnage par certains aspects sacré pour l’époque.

« Il s’agit de retrouver le son et l’esprit d’une époque. »

L’interprétation de la musique classique peut s’appuyer sur une certaine tradition. Qu’en est-il de la chanson ?

A.M. : L’interprétation est souvent fantasmée à partir des mémoires des chansonniers eux-mêmes, tels Debraux ou Désaugiers, qui font revivre l’ambiance des sociétés chantantes, et à travers toute une littérature que j’ai accumulée avec Les Lunaisiens. Il y a bien sûr un gros travail d’adaptation, ce qui est d’ailleurs le propre de la chanson. Dans les caveaux, ce répertoire était souvent chanté a cappella. Aux Invalides, il fallait quelque chose de plus solennel, et je suis très heureux de pouvoir travailler avec Les Cuivres Romantiques de Jean-François Madeuf et Jean-Daniel Souchon, qui jouent exclusivement sur instruments d’époque.

 

Propos recueillis par Jean-Guillaume Lebrun

A propos de l'événement

Légende impériale : Arnaud Marzorati et ses Lunaisiens, associés aux Cuivres Romantiques
du Dimanche 22 septembre 2019 au Dimanche 22 septembre 2019
Cathédrale Saint-Louis des Invalides
129 rue de Grenelle, 75007 Paris.

à 16h30.


Tél. 01 44 42 54 66.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra