La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -304-La Maîtrise du Centre de musique baroque de Versailles : somptueuse célébration

Le Requiem de Jean Gilles : une œuvre en son siècle

Le Requiem de Jean Gilles : une œuvre en son siècle - Critique sortie  Versailles CHAPELLE ROYALE DU CHATEAU DE VERSAILLES
Les Pages & les Chantres du CMBV en concert à la Chapelle royale. © Morgane Vie

MUSIQUE SACRÉE

Publié le 24 octobre 2022 - N° 304

Fabien Armengaud dirige la Messe des morts et un motet inédit de Jean Gilles avec les Pages et les Chantres et les musiciens des Folies Françoises.

Jean Gilles (1668-1705) est un bel exemple de la circulation des œuvres musicales – et de leurs auteurs – dans la France d’Ancien Régime. Né à Tarascon, formé à Aix-en-Provence, il devient en 1697 maître de chapelle à la cathédrale de Toulouse. Après sa mort prématurée, sa musique est ardemment défendue par André Campra, à commencer par la Messe des morts, qu’il dirige à Toulouse en 1705 pour les funérailles de son ami. Dès lors, l’œuvre sera maintes fois reprise, notamment à Paris, au Concert spirituel. Surtout, elle accompagnera les célébrations funèbres de quelques grands musiciens du XVIIIe siècle, dont Campra (en 1744) et Rameau (en 1764), ainsi que celles de Louis XV en 1774. La Messe des morts de Gilles a ainsi traversé tout le siècle.

Retrouver les couleurs vocales

Cette profusion d’exécution rend plus passionnante encore la parution prochaine d’une édition scientifique, menée par le Centre de musique baroque de Versailles. S’appuyant sur cette édition, Fabien Armengaud a fait le choix, pour le concert à la Chapelle royale et l’enregistrement (label Château de Versailles Spectacles) de réunir les Pages et les Chantres du CMBV. On entendra donc le requiem de Gilles dans ses couleurs vocales si particulières, mêlant voix d’hommes et voix d’enfants, qui étaient celles qu’entendait le compositeur quand il dirigeait à la cathédrale Saint-Étienne de Toulouse. Fabien Armengaud dirigera également un motet inédit, Domine Deus meus, où Jean Gilles fait entendre tout son sens dramatique (évocation d’une tempête, chœurs opératiques, airs a cappella). Dans le cadre idéal de la Chapelle royale, Fabien Armengaud pourra compter sur les talents réunis de l’orchestre des Folies Françoises et, au grand orgue, de Nicolas Bucher, actuel directeur du CMBV.

Jean-Guillaume Lebrun

A propos de l'événement

Le Requiem de Jean Gilles : une œuvre en son siècle
du jeudi 8 décembre 2022 au jeudi 8 décembre 2022
CHAPELLE ROYALE DU CHATEAU DE VERSAILLES
Place d’Armes, 78000 Versailles

21h.


Centre de musique baroque de Versailles


www.cmbv.fr


 


Réservations : 01 30 83 78 89


https://www.chateauversailles-spectacles.fr


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant