La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -176-caratini

“Latinidad”

“Latinidad” - Critique sortie Jazz / Musiques

Publié le 10 mars 2010

Enregistré live à la Scène Nationale de Sénart et au Théâtre du Rond-Point, “Latinidad” est un petit bijou dédié à […]

Enregistré live à la Scène Nationale de Sénart et au Théâtre du Rond-Point, “Latinidad” est un petit bijou dédié à la latinité sous toutes ses formes. Faisant fi des poncifs véhiculés sur la musique sud-américaine, caribéenne ou méditerranéenne, Patrice Caratini a composé six thèmes enjôleurs et arrangé cinq traditionnels dont une version surprenante (format boléro) du légendaire Petite Fleur de Sidney Bechet. Au grand complet, son Jazz Ensemble dégage une puissance et une maîtrise rarement égalées. Tour à tour charmeur, endiablé ou vibrionnant, “Latinidad” offre une sérénade à trois palpitante entre un big band jazz, des tambours batá et des percussions latines. Au milieu de tout cela, l’orchestration tissée par le contrebassiste en chef rappelle les heures glorieuses des grandes formations de l’histoire : du Gil Evans de “Sketches of Spain” au Mingus de “Tijuana Moods”. Le résultat offre un aperçu jubilatoire du jazz XXL sans nostalgie castratrice, mais avec une passion et un savoir-faire contagieux.

Mathieu Durand


“Latinidad” édition Le Chant du Monde/Harmonia Mundi

A propos de l'événement


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques