La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -202-Opéra de Paris

La défense de la musique slave

La défense de la musique slave - Critique sortie Classique / Opéra Paris Opéra Bastille
Crédit photo : Bob Coscarelli

Convergences

Espace de liberté et de découvertes, cette série de concerts unique en son genre à Paris multiplie dans la très bonne acoustique de l’Amphithéâtre des concerts rares conçus en résonance avec la programmation de la grande salle.

Amphithéâtre Bastille / Convergences / Temps forts

Publié le 1 octobre 2012 - N° 202

Après avoir donné la saison dernière les Années de pèlerinage de Liszt, la pianiste franco-lituanienne retrouve la série Convergences pour un concert de musique slave.

« Ces compositeurs sont restés coupés de l’occident, d’où une vraie originalité de leur langage musical. »

Comment avez-vous conçu ce programme d’œuvres rares du répertoire slave ?

Muza Rubackyté : Le programme est construit autour du Quintette avec piano de Sergueï Taneïev, un compositeur charnière dans la musique russe. Il fut l’élève de Tchaïkovski et ensuite le professeur de Scriabine. On le considère comme le « Brahms russe ». En contrepoint, je donnerai une œuvre de mon compatriote M. K. Ciurlionis, qui était à la fois compositeur et peintre. C’est d’ailleurs lui qui a peint la première aquarelle abstraite, avant Kandinsky. Le programme donne enfin à entendre des Préludes de Karol Szymanowski, qui, en dépit de leur complexité d’harmonie et de polyphonie, possèdent un vrai souffle narratif, aristocratique.

Quel est le point commun entre ces compositeurs ?

M.R. : Ces trois compositeurs sont originaires de trois pays différents, Russie, Pologne, Lituanie, mais ont tous vécu en Russie. Ils sont restés coupés de l’occident, d’où une vraie originalité de leur langage musical. Ces différentes œuvres ont par ailleurs toutes été écrites à la même période, en pleine Belle époque.

Propos recueillis par A. Pecqueur

A propos de l'événement

Quatuor Ardeo
du Mercredi 15 mai 2013 au Mercredi 15 mai 2013
Opéra Bastille
Place de la Bastille, 75012 Paris
Récital, avec le Quatuor Ardeo : le 15 mai à 20h Tél : 08 92 89 90 90. www.operadeparis.fr
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra