La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -287-Le Théâtre de Nîmes

Eurydice, une expérience du noir, mise en scène d’ Antoine Gindt sur la musique radicale de Dmitri Kourliandski avec la soprano Jeanne Crousaud et le danseur Dominique Mercy

Eurydice, une expérience du noir, mise en scène d’ Antoine Gindt sur la musique radicale de Dmitri Kourliandski avec la soprano Jeanne Crousaud et le danseur Dominique Mercy - Critique sortie  Nîmes
Eurydice, une expérience du noir © Xavier Lambours

Création lyrique

Publié le 22 septembre 2020 - N° 287

Antoine Gindt met en scène une évocation d’Orphée et Eurydice sur la musique radicale de Dmitri Kourliandski, avec la soprano Jeanne Crousaud et le danseur Dominique Mercy.

Faire et défaire, le geste comme la musique. L’expression du corps chez Dominique Mercy, qui a travaillé longtemps auprès de Pina Bausch, rejoint les préoccupations sonores de Dmitri Kourliandski, compositeur russe né en 1976, inventeur d’une musique « objective » qui se mêle volontiers de théâtre. Autour du mythe d’Orphée et Eurydice, avec la soprano Jeanne Crousaud – qui prêta notamment sa voix et sa présence radieuses au Petit Prince de Michaël Levinas –, Antoine Gindt compose un anti-opéra, expérience de la mémoire plus que de l’action, où les corps deviennent ombres et la musique objet.

 

Jean-Guillaume Lebrun

A propos de l'événement

Création lyrique
du Vendredi 4 décembre 2020 au Vendredi 4 décembre 2020

Théâtre Bernadette Lafont.

Théâtre de Nîmes,


1 place de la Calade, 30000 Nîmes.


Tél. 04 66 36 65 00. www.theatredenimes.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant