La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -224-Centre dramatique régional de Tours

Entretien Jacques Vincey et Vanasay Khamphommala

Entretien  Jacques Vincey et Vanasay Khamphommala - Critique sortie Théâtre Tours Centre dramatique régional de Tours Théâtre Olympia

Yvonne, princesse de Bourgogne / de Witold Gombrowicz Und / d’Howard Barker Mise en scène Jacques Vincey

Publié le 27 septembre 2014 - N° 224

Le théâtre en questions et tensions contradictoires

Jacques Vincey ouvre sa première saison au CDR de Tours avec Yvonne, princesse de Bourgogne de Gombrowicz et la clôturera avec Und, d’Howard Barker. Deux pièces qui questionnent le théâtre à leur manière.

« Yvonne renvoie chacun à la théâtralité de sa fonction sociale. »

Quel étrange effet exerce Yvonne pour provoquer la haine et fissurer le vernis social ?

Jacques Vincey : Elle refuse simplement de jouer le jeu, souvent tacite, qui règle les relations sociales et la bienséance. Elle ne parle pas, pour « on ne sait quelle raison », et reste désespérément « mollichone ». Par ce comportement passif, elle questionne l’agitation du monde alentour, les raisons d’agir des uns et des autres. Ce personnage qui relève de l’anti-théâtre renvoie chacun à la théâtralité de sa fonction sociale, y compris le spectateur, qui se trouve questionné dans ses attentes et son désir d’explication. Yvonne démasque l’artificialité de ce qui se donnait jusqu’alors comme naturel ; elle est le miroir d’une société malade, prisonnière de son cynisme et de ses névroses nombrilistes. Elle reste insaisissable et devient le support de toutes les projections.

Vanasay Khamphommala : A rebours d’un parti pris expressionniste qui exacerberait le grotesque et la violence par la surenchère théâtrale, la dramaturgie cherche à révéler la théâtralité du réel et part d’une esthétique quasi hyperréaliste pour peu à peu l’ébranler. La distribution évite aussi les oppositions trop simplistes, entre Yvonne, victime innocente, et la cour, le bien et le mal, le beau et le laid. Marie Rémond, qui interprète Yvonne, peut se faufiler entre ces catégories pour donner toute la complexité de la pièce.

J. V. : Roi, Reine, Prince et courtisans ressemblent aux familles royales qui alimentent régulièrement les tabloïds. Ces personnages de cour nous ressemblent aussi car, comme tout un chacun, ils composent entre leurs aspirations intimes et le rôle qu’ils doivent jouer dans le « grand théâtre du monde ». Le monde irréel que Gombrowicz dépeint nous apparaît étrangement familier. Sauf que cette normalité glisse progressivement dans la monstruosité…

Avec Und, vous abordez aussi les lisières de l’humain.

V. K. : Undse situe en effet à une limite, un point de rupture, entre l’informulable et la nécessité de dire : une femme, confrontée à l’attente d’un homme, métaphore de la mort ou de l’amour, parle et déploie toutes les émotions qui la traversent. Barker s’inscrit dans une matrice tragique mais y glisse beaucoup d’humour, croisant mélodrame sentimental et comédie métaphysique. Il propose un théâtre de l’expérience, qui se rapproche « au plus près du Styx », au plus intime de la mort.

J. V. :Ce monologue est une épure du théâtre de Barker et concentre tous les thématiques de son œuvre. Natalie Dessay se confronte à ce texte dense, parfois obscur, en s’appuyant sur la technique vocale du chant lyrique qui lui permet d’entrer dans cette écriture par le souffle, le rythme, l’organicité et la texture de la voix, de produire des harmoniques de sens qui restituent toutes la richesse et la puissance de ce théâtre-là.

 

 

Propos recueillis par Gwénola David

A propos de l'événement

Yvonne, princesse de Bourgogne / Und
du Mardi 30 septembre 2014 au Vendredi 5 juin 2015
Centre dramatique régional de Tours Théâtre Olympia
7 Rue de Luce, 37000 Tours, France

Yvonne, princesse de Bourgogne du 30 septembre au 11 octobre 2014. Und, du 26 mai au 5 juin 2015.


Centre dramatique régional de Tours, Théâtre Olympia, 7, rue de Lucé, 37000 Tours. Tél. : 02 47 64 50 50. Site : www.cdrtours.fr


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre