La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -205-Trois Théâtres à Aix et Marseille

Entretien Abd Al Malik

Entretien  Abd Al Malik - Critique sortie Jazz / Musiques Aix-en-Provence Grand Théâtre de Provence
Légende : Rappeur, poète, chanteur, Abd Al Malik nourrit une passion immense pour Albert Camus. Crédit : Fabien Coste

Grand Théâtre de Provence / D’après L’Envers et l’endroit d’Albert Camus / conception Abd Al Malik

Publié le 21 décembre 2012 - N° 205

L’Art et la Révolte

Lorsque Dominique Bluzet proposa à Abd Al Malik d’adapter L’Envers et l’endroit, qu’Albert Camus écrivit à 22 ans, le projet parut évident et donna lieu à une création scénique et un album à paraître en 2013.  Malik s’attache particulièrement à la préface écrite 18 ans plus tard par un Camus mature, et effectue un va-et-vient entre leurs parcours respectifs.

« Camus est un frère. »

Comment avez-vous adapté ces textes ?

Abd Al Malik : Camus quadragénaire qui revient sur les écrits de Camus jeune homme, en restant fidèle à lui-même, cela m’a inspiré une dramaturgie musicale, de la solitude fondatrice jusqu’à la rencontre avec l’Autre, et finalement avec soi-même. Je suis parti de citations de L’Envers et l’endroit que j’ai mises en mouvement : d’abord en hip-hop traditionnel, avec de la musique synthétique, et plus le spectacle avance, plus l’intervention de l’humain se fait ressentir, jusqu’au final symphonique.

L’écriture de Camus est-elle musicale?

A. A. : Il y a quelque chose de très hip hop dans cette histoire. Camus est un rappeur. Il fait partie de ces artistes qui parlent avec le coeur et les tripes. Il utilise le style comme un moyen, au service d’une idée. C’est pour ça qu’il a eu le courage de rééditer L’Envers et l’endroit… Malgré ce qu’il en dit dans la préface, ce texte de jeunesse n’est pas moins bien écrit que le reste de son œuvre ! Il est bouleversant, il parle à l’intime.

Tout cela semble toucher autre chose que votre fibre artistique…

A. A. : Je porte les écrits de Camus en moi depuis ma jeune adolescence. Camus est un frère. Lorsqu’il écrit, j’ai l’impression qu’il parle des sensations de mon enfance. Camus est un mec de cité. C’est un grand intellectuel, un grand philosophe, et c’est un gars de chez nous. Il dit d’ailleurs sa fidélité à ses racines, à ses gens : son origine sociale a induit ses priorités. Nous autres rappeurs sommes dans cette dialectique. La conscience de mon humanité, mon rapport à l’art, je les tire de Camus, et de mon histoire.

Né pauvre dans un quartier ouvrier”, Camus vit ses origines comme douces, en comparaison du “vrai malheur”, celui de venir, comme vous, de “nos banlieues froides”…

A. A. : Tout s’origine dans un moment de soleil. Notre mission en tant qu’humain, et donc en tant qu’artiste, est de retrouver ce bonheur fondateur. Comme Camus, je ne crois pas au déterminisme, nous ne sommes pas prédestinés par le milieu d’où nous venons. Camus disait que le jour où il arriverait à mettre parfaitement en phase ce à quoi il aspire et qui il est, sera « le jour où il écrira » son oeuvre majeure. En puissance, tout était déjà là dans l’Envers et l’endroit : la quête d’une vie d’homme.

Propos recueillis par Vanessa Fara

A propos de l'événement

ABD AL MALIK
du Mardi 12 mars 2013 au Samedi 16 mars 2013
Grand Théâtre de Provence
380, avenue Max-Juvénal, 13100 Aix-en-Provence.
Coproduction Marseille-Provence 2013. Théâtre du Jeu de Paume, 21 rue de l’Opéra, 13 100 Aix-en-Provence. Théâtre du gymnase, 4 rue du Théâtre français, 13001 Marseille. Grand Théâtre de Provence, 380, avenue Max-Juvénal, 13100 Aix-en-Provence. Tél : 08 2013 2013. www.lestheatres.net.
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques