La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -153-montbeliard

Dans les rues de Montbéliard, dans la nuit du 31 décembre…

Dans les rues de Montbéliard, dans la nuit du 31 décembre… - Critique sortie Théâtre
PHOTO (© Daniel Nowak ) Claude Acquart, directeur de la Compagnie Les Bains-Bouches

Publié le 10 décembre 2007

Les bains-douches
Un envol poétique…

« La Catharsis et la Maïeutique sont les mamelles de l’art de Pompier » : la devise, frappée nette au fronton des Bains-Douches, donne le ton : facétieux et habilement détourné. Sise à Montbéliard, la compagnie fut du premier Réveillon des boulons, en 1992, événement précurseur de la Cité rêvée. « Proposer des machines ludiques et inutiles au pays de la mécanique horlogère et des usines automobiles, ancienne enclave protestante qui plus est, aurait pu être perçu comme une provocation. Le public s’est au contraire montré enthousiaste ! », commente Claude Acquart, directeur des Bains-Bouches et auteurs de mémorables délires scénographiques. Pour l’édition 2007, il s’est associé au Pudding Theatre afin de rendre hommage à l’ingénieur montbéliardais Henri Michel et de célébrer le 200e anniversaire du premier vol à la verticale. Porté par une déambulation géante animée par une vingtaine d’artistes, L’envol promet un grand voyage poétique.


Karnavires
Deux déambulations oniriques pour enchanter la nuit

Voici vingt ans maintenant que Karnavires bouleverse l’espace urbain avec ses histoires. Succession d’images, parades ou installations, les spectacles investissent la ville le temps d’une aventure inventée avec les spectateurs. « La narration se construit à travers le rythme du déplacement du public et du spectacle. J’aime quand les gens s’approprient l’histoire et la tissent avec les fils de leur propre imaginaire. », explique Rémy Auda. L’écriture emprunte ici autant aux conventions du théâtre, aux images du cinéma, qu’au lyrisme de l’opéra et au mouvement symphonique de la musique. Nuit de lumière transforme le paysage urbain par la magie du feu, précipitant la nuit dans un cabaret onirique menée par une bande d’Illumineurs extraordinaires. Etre ou ne pas être, leur dernière création, s’inspire de l’univers des clowns et du fantastique pour explorer les frontières de la normalité.

Pipototal
Une parade acrobatique et burlesque

La rosace à culbutes, le pipovol, le tournezique ou la pipozetta… Le nom des machines-spectacles de Pipototal souffle déjà un air de poésie. Alliant les fantaisies acrobatiques du cirque et l’art cinétique, la compagnie fondée par Philippe Geffroy crée de fabuleuses allégories mécaniques, comme la Déambusloscopie, cohorte de grands jouets d’enfants maniés par de curieuses créatures, ou le Basculoscope, sa dernière invention : une structure circulaire monumentale, habitée par une ribambelle d’acrobates ailés qui s’adonnent à des figures aériennes…. Pour un saut dans le merveilleux.


Et aussi…

Gerbes étincelantes, constellations étourdissantes ou fulgurances lumineuses… Le feu chauffera les cœurs ! Le Commandos percu, avec son Concert de feu, Louxor spectacle, avec son cirque futuriste O-10-C (L’Odyssée mécanique), Hana.BI et sa parade pyromécanique Kamtchka éclaireront les multiples facettes de la pyrotechnie. La musique sera évidemment de la partie : en fanfare avec le Glissendo d’Ulik ou le brass-band de Rhinofanpharyngite, en cortège polyphonique avec La parade impériale du Kikiristan, version orchestre à dansoir avec Mazalda ou bal avec L’Orchestre du coin et même version opéra avec le Chant des sirènes de Mécanique vivante. Sans oublier le folklore imaginaire de La bête à bon dos ou les interventions de Musicabrass et les musiciens d’étupes. Entre deux concerts, on pourra croiser les curieux Quidams qui viendront avec Le Rêve d’Herbert, découvrir les Billevesées de Picto facto ou encore s’étonner du Mécanocomique d’Ulik.

Page réalisée par Gwénola  David et Jean-Luc  Caradec

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre