La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -287-Les Gémeaux à Sceaux

Créer en faisant face aux maux de l’existence d’ Estelle Savasta

Créer en faisant face aux maux de l’existence d’ Estelle Savasta - Critique sortie Théâtre Sceaux Théâtre Les Gémeaux - Scène nationale de Sceaux
© Danica Bijeljac Nous, dans le désordre

Gros plan
Théâtre / Ecriture et mise en scène Estelle Savasta

Publié le 22 septembre 2020 - N° 287

La compagnie Hippolyte a mal au cœur propose deux spectacles : Le Préambule des étourdis (2014) et Nous, dans le désordre (2019), qui explorent, chacun à leur manière, le défi du rapport au monde entravé par de singuliers obstacles.    

Drôle d’histoire ! Nous, dans le désordre, conçu par Estelle Savasta et les siens avec des élèves de seconde autour du thème initial de la désobéissance, ouvre vers l’inconnu, vers des sentiers obscurs où le sens s’est perdu. C’est au cours d’une improvisation en classe qu’est née la figure d’Ismaël, personnage central de la pièce, adolescent sans histoires qui un jour décide d’aller s’allonger au bord d’un chemin près de chez lui. « Ismaël est le miroir de tous nos désirs de désobéissance. Ismaël est un grain de sable dans un système très bien huilé. Ismaël est un gouffre. » suggère ainsi Estelle Savasta qui, plutôt qu’expliquer, s’attache à éclairer une multiplicité de manières de réagir au geste d’Ismaël. Contraints à une effarante plongée dans l’absurde, ses parents Anna et Pierre, son frère Nils, sa sœur Maya, ses amis traversent diverses étapes, et la partition théâtrale révèle les frottements entre les champs intime et social.

Parcours accidentés

Le second opus, destiné à tous les publics, a été conçu depuis l’enfance, ou plutôt selon les mots de la metteure en scène « par l’enfance ». L’idée a en effet germé lors de séances auprès d’élèves d’une école primaire à Hautôt-sur-mer (Seine Maritime), et elle s’est traduite par une mise en scène où le langage du corps exprime fortement le ressenti. Librement adapté d’un album jeunesse d’Isabelle Carrier intitulé La petite casserole d’Anatole, Le Préambule des étourdis réinvente le parcours initiatique d’Anatole, qui traîne une casserole dont il ne peut se défaire, littéralement accrochée à lui par un lien qui l’oblige à une solitude chaotique, à des contorsions infinies. « C’est l’histoire de nos handicaps minuscules, de l’union qui fait la force et de la solidarité des ébranlés. » confie l’auteure et metteure en scène, ouverte aux autres et à leurs parts d’inconnu à travers ses interrogations, et à travers les processus de création qu’elle choisit.

Agnès Santi

A propos de l'événement

Nous, dans le désordre
du Vendredi 16 octobre 2020 au Samedi 17 octobre 2020
Théâtre Les Gémeaux - Scène nationale de Sceaux
49 avenue Georges Clemenceau, 92330 Sceaux.

à 19h, le 18 à 17h.


Le Préambule des étourdis, le 6 février 2021 à 17h.


 


 


 


Du mardi au samedi à 20h45, dimanche à 17h.


Tél. : 01 46 61 36 67.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre