La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -149-Moliere

Charles Tordjman : une récompense collective

Charles Tordjman : une récompense collective - Critique sortie Théâtre

Publié le 10 mai 2007

Charles Tordjman a obtenu le Molière du meilleur spectacle de théâtre en
région en 2005 pour Daewoo avec le sentiment de le recevoir pour toutes
celles dont ce spectacle retrace le combat.

« Je savais immédiatement quand j’ai reçu ce Molière qu’il ne m’était pas
seulement adressé. Compte tenu de ce dont parle la pièce, le combat de centaines
de femmes pour préserver leur outil de travail, l’objet que j’avais dans les
mains reconnaissait non seulement le travail théâtral mais aussi le combat de
ces femmes. Il était dans d’autres mains en même temps que dans les miennes. Je
me suis senti un peu plus responsable d’avoir fait tout ça avec François Bon. Un
peu plus tard, le spectacle au aussi obtenu le grand prix du Syndicat de la
Critique. Ces deux récompenses ont fait que je me suis senti fier de ce travail.
Et puis, c’est bête à dire, mais pour moi qui ai choisi de travailler en région,
ce Molière était aussi celui du théâtre de service public en région. J’ai
ressenti qu’était récompensé un travail davantage qu’un spectacle. Quand on
travaille en région on a l’impression d’être pour beaucoup dans la richesse du
théâtre parisien ! Beaucoup de metteurs en scène et de compagnies abondent le
théâtre à Paris. En fait, il n?y a pas de différence entre travailler en région
ou à Paris, l’essentiel, c’est le travail bien fait ! Et puis il y a eu un
retour formidable des gens de Daewoo : c’était aussi pour eux ce prix. En fait,
j’ai eu un Molière partagé ! »

Propos recueillis par Catherine Robert

A propos de l'événement




Site : www.lesmolieres.com

x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre