La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -148-Talens

Brockes Passion

La libération pyrotechnique

Quel progrès pour l’avenir ? Juan Conchillo met en jeu cette interrogation brûlante en revisitant le mythe de Prométhée dont l’auteur François Chaffin a écrit une nouvelle version.

Publié le 10 avril 2007

Un oratorio du compositeur allemand Reinhard Keiser à découvrir au Théâtre
des Champs-Elysées.

Reinhard Keiser (1674-1739) est l’un de ces « chaînons manquants » de
l’histoire de la musique que Christophe Rousset aime à faire réentendre. Ce
compositeur qui a passé l’essentiel de sa carrière à Hambourg, où il a été le
maître de chapelle puis le directeur de la Gänsemarkt Oper (l’opéra du
Marché-aux-Oies), a surtout ?uvré dans le domaine de l’opéra avec des ouvrages
inspirés de thèmes mythologiques. Parmi les quelques oratorios qui nous sont
parvenus, la Passion de Brockes (1713) a été écrite sur un texte de
l’écrivain et homme politique Barthold Heinrich Brockes, qui servira également
de support littéraire aux passions de Haendel ou de Telemann. L’?uvre de Keiser
témoigne ainsi du renouveau d’un genre, la Passion, auquel Bach donnera
peu après ses lettres de noblesse.

J.G. Lebrun

Vendredi 6 avril à 19h30 au Théâtre des Champs-Élysées. Tél. 01 49 52 50 50.
Places : 5 à 82 ?.

 

A propos de l'événement


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques