La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -268-Auditorium~Orchestre National de Lyon

Atout violon

Atout violon - Critique sortie Classique / Opéra Lyon Auditorium-Orchestre National de Lyon
© Paolo Roversi

Publié le 28 août 2018 - N° 268

Gros plan sur la saison lyonnaise du violoniste Renaud Capuçon, artiste associé de l’Orchestre National de Lyon.

On a beaucoup de mal à considérer, au regard de l’ampleur de sa carrière, que Renaud Capuçon vient à peine de passer le cap des quarante ans. Et ce familier des plus grands chefs et orchestres de la planète (de Vienne à Berlin, de Boston à Los Angeles), complice privilégié de Martha Argerich, continue d’aller de l’avant ! Il vient de fonder sa propre formation, les Lausanne Soloists, et entame cette saison une collaboration comme artiste associé avec l’Orchestre National de Lyon. Une formation qu’il connaît depuis l’enfance, lors des fréquents concerts de l’ONL à Chambéry, sa ville natale. Vingt ans exactement après avoir joué pour la première fois en soliste avec la phalange lyonnaise, en 1998, le violoniste français sera présent tout au long de la saison avec quatre concerts avec orchestre, un concert de musique de chambre et, enfin, lors d’une étonnante création interactive.

B comme…

Bartók, Bach, Beethoven, Brahms : ces compositeurs auront sa faveur. « Il s’agit évidemment d’un hasard, mais ce sont des compositeurs phares dans ma vie de musicien et il y a pour moi quelque chose d’organique à les jouer. Je chéris Bach et Brahms depuis toujours. J’ai joué toute la musique de chambre de Brahms il y a une quinzaine d’années, ce qui m’a permis d’aborder différemment le Concerto. Je me réjouis également de travailler en formation réduite, comme soliste et leader, dans les concertos de Bach et les Métamorphoses de Richard Strauss. Quant au Second Concerto de Bartók – que je viens d’enregistrer ! – c’est vraiment une œuvre qui me tient à cœur » explique Renaud Capuçon. Dans le Concerto de Brahms, il sera associé à Leonard Slatkin, directeur musical de l’ONL de 2011 à 2017, et aujourd’hui son directeur musical honoraire. « C’est un chef qui a une intelligence du texte, de la partition… Il a une telle musicalité naturelle que l’on sait que l’on va être à l’aise et pouvoir partager les choses » souligne-t-il. Autres moments privilégiés de la saison lyonnaise de Capuçon : un récital du pianiste David Fray, dans trois sonates de Bach et la Sonate « à Kreutzer » de Beethoven (le 7 avril), et, en concert de clôture de saison, la création mondiale d’un concerto pour violon pas comme les autres, une partition participative de Jean-Pascal Beintus  (commande de l’ONL) qui mobilisera pas moins de 150 violonistes venus de toute la région Auvergne-Rhône-Alpes (le 26 mai) !

Jean Lukas

A propos de l'événement

Renaud Capuçon avec l’ONL :  Concerto pour violon n°2 de Bartok
du Jeudi 20 décembre 2018 au Vendredi 21 décembre 2018
Auditorium-Orchestre National de Lyon
149 rue Garibaldi, place Charles-de-Gaulle, 69003 Lyon.

à 20h,


Concertos pour violon de Bach (le 28 février à 20h),


Concerto pour violon de Brahms ( les 23 mai à 20h et 25 à 18h).


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra