La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Agenda

Festival d’Île-de-France

Festival d’Île-de-France - Critique sortie Classique / Opéra
Crédit : Corinne Silva Légende : L'ensemble Dialogos interprète « La Vision de Tondal », plongée dans les mythes et les musiques du Moyen-Âge, à champeaux le 24 septembre.

Publié le 10 septembre 2011 - N° 189

Salles dédiées au spectacle, monuments historiques ou lieux plus insolites (comme la forêt de Larchant) : le Festival d’Île-de-France s’approprie une fois de plus les espaces franciliens pour nous faire passer « d’un monde à l’autre ».

Le festival se veut ainsi le point de passage vers les mondes imaginaires, inspirés par les mythes ou la religion. L’Ensemble Dialogos (à Champeaux, le 24 septembre) s’empare ainsi du mythe du Chevalier de Tondal visitant les enfers (xiie siècle) pour revisiter le répertoire médiéval de l’Italie et de la Dalmatie (chants grégoriens, glagolitiques ou bénéventains). Autre mythe, celui de Faust, mis en musique par Liszt dans la Faust-Symphonie que Paul Mann dirige à la tête de l’Orchestre national d’Île-de-France (le 8 octobre à L’Onde à Vélizy). À la frontière de la légende et du sacré, le Chœur national d’hommes d’Estonie chante les œuvres d’Arvo Pärt et Veljo Tormis, qui revisite la tradition sacrée occidentale (le style néo-grégorien d’Arvo Pärt) en la confrontant à la saga du Kalevala, référence obligée des compositeurs finlandais et estoniens (7 octobre, église Saint-Eustache à Paris). À noter également : l’évocation de la « Citée rêvée » des Saint-Simoniens par l’ensemble Les Lunaisiens (Port-Royal, le 11 septembre), la Cantate pour le Prince de Cöthen de Bach par l’ensemble Pygmalion (Taverny, 17 septembre) ou l’hommage à Borges, homme des mondes labyrinthiques, composé par Martin Matalon avec le plasticien Marko Echeverria (création par l’ensemble Ars Nova, le 6 octobre au Conservatoire d’art dramatique, voir notre entretien avec Martin Matalon dans cette rubrique).
 
Jean-Guillaume Lebrun


Jusqu’au 9 octobre à Paris et en Île-de-France. Tél. 01 58 71 01 01.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra